fbpx
French VERSION
, ,

Boxe : Mikael Lawal, le Nigérian passé d’enfant des rues à boxeur pro

Boxeur professionnel évoluant en Grande Bretagne, le Nigérian Mikael Lawal aura connu la traversée du désert avant d’en arriver là. Sans-abri, sa vie d’adolescent dans les rues de Lagos a été des plus difficiles.

Mikael-Lawal
Mikael Lawal

Des rues du Nigeria à une carrière inespérée de boxeur professionnel, Mikael Lawal aura fait du chemin. Né à Lagos en 1995, le bonhomme a survécu en menant une vie de débrouillard dans les rues de Lagos. Mais ça, c’était avant qu’il devienne boxeur.

Cette carrière, il la doit à un travailleur social qui, le voyant traîner dans les rues de Lagos, lui conseille de s’essayer à la boxe. Et, le voilà aujourd’hui plus qu’à un seul combat de pouvoir défier le champion britannique de cruiseweight Chris Bilam-Smith.

Le Nigérian a déjà montré toute l’étendue de son talent sur le ring. Il a enregistré 13 combats sans défaite et remporté l'Ultimate Boxxer 7 en 2019.

Les combats de la vie

Cette ascension fulgurante du Nigérian dans la boxe n’a rien d’anodin. Durant toute sa jeunesse, Mikael Lawal a dû mener plusieurs autres combats pour en arriver là où il est aujourd’hui. La perte de sa mère à l’âge de 13 ans, les maltraitances de son père, des nuits passées à la belle étoile, une faim interminable... Le jeune homme aura eu à passer par différentes épreuves avant de finalement débarquer au Royaume Uni.

C’est dans la boxe qu’il va retrouver la joie alors qu'il était âgé de 18 ans au moment de rejoindre le Stonebridge Boxing Club à Wembley. «La boxe m'a aidé à reprendre confiance en moi et m'a redonné l'impression d'être un être humain. Pendant longtemps, je ne me suis même pas senti comme un être humain», a confié Lawal cité par britishboxingnews.co.uk.

Lawal a maintenant une fiche de 13-0 en tant que professionnel. Il s'est battu avec des stars comme l'ancien roi incontesté des cruiserweight Oleksandr Usyk. Ce dernier a récemment battu Anthony Joshua pour devenir champion du monde des deux poids. En 2019, il a remporté le tournoi Ultimate Boxxer, en empochant un prize pool d'environ 16 000 £.

«Mentalement, je commençais à déprimer»

Celui qui est devenu papa était impatient de remonter sur le ring. Le confinement imposé en Angleterre, en raison de la pandémie de Covid-19, commençait à peser sur le mental de Lawal. Après un an d'inactivité, le Nigérian va toutefois remonter sur le ring ce soir, samedi 2 octobre, dans un concours de cruiserweight en 10 rounds contre le champion suisse Benoit Huber (7-1, 5 K.-O.).

«Je suis hors du ring depuis un an maintenant, a rappelé Lawal. Je m'entraînais un peu à la maison, mais au bout d'un moment, mentalement, je commençais à déprimer parce que je ne savais pas quand le verrouillage prendrait fin et quand je pourrais me battre à nouveau. Cela a été une année traumatisante qui m'a mis à l'épreuve en tant qu'être humain.»

«Les gens vous voient vous battre à la télévision et pensent que vous êtes millionnaire, mais j'aurais pu gagner plus d'argent en travaillant dans le commerce de détail que ma carrière de boxeur jusqu'à présent», a-t-il conclu.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram