fbpx
French VERSION

Grand Prix Chantal Biya : Les trois Africains à suivre

Dans le peloton des 60 coureurs qui prendront le départ du Grand Prix Chantal Biya ce mercredi 6 octobre, il y a trois Africains qui sont particulièrement attendus. Il s’agit du Camerounais Clovis Kamzong Abossolo, du Burkinabé Paul Daumont et de l’Ivoirien Issiaka Cissé.

Grand Prix Chantal Biya
Grand Prix Chantal Biya: 60 coureurs, trois Africains attendus au tournant

Le Grand Prix Chantal Biya risque d’être disputé. Les coureurs voudront ainsi se distinguer, et rafler la mise le 10 octobre. Le sort de la course, longue de 693,5 km, pourrait d’ailleurs se jouer dès la première étape ce mercredi. Le programme prévoit un critérium fermé de 116,1 km dans la ville de Bangangté, située dans la région de l’Ouest du pays.

La route promet des étincelles. Et pas seulement à cause de ses faux plats montants et descendants. Mais aussi ses cols rugueux. C’est là que les premiers affrontements auront lieu. Dans le peloton des 60 coureurs attendus sur la ligne de départ, trois Africains sont particulièrement à suivre de près, suivant les particularités du parcours. Il s’agit du Camerounais Clovis Kamzong Abossolo, du Burkinabé Paul Daumont et de l’Ivoirien Issiaka Cissé.

Clovis Kamzong, l’espoir camerounais

Kamzong, maillot jaune du dernier Tour du Cameroun

Maillot jaune à l’issue du Tour du Cameroun en juin 2021, Clovis Kamzong Abossolo fait partie des favoris de ce Grand Prix Chantal Biya.

Le capitaine de SNH Vélo Club est la meilleure chance camerounaise dans cette course. Vainqueur de la compétition en 2017, le coureur de 30 ans a de bons atouts, et de très bons coéquipiers. Ils  reviennent d’ailleurs tous d’un mois et demi de préparation soutenue en France. La preuve que les Lions du vélo n’ont ainsi pas l’intention de faire de la figuration.

Paul Daumont, l’Etalon « sauvage »

Paul Daumont, champion du Burkina

Vainqueur des 2e et 5e étapes du Grand Prix Chantal Biya en 2020, Paul Daumont a l’ambition de faire mieux. Le coureur burkinabé est d’ailleurs un habitué des routes camerounaises. Cette année, il a remporté les 2e et 8e étapes du Tour du Cameroun. Il est par ailleurs champion du Burkina Faso et médaillé d'argent au Championnat d'Afrique du contre-la-montre espoirs.

Le cycliste de 22 ans a par ailleurs participé à 7 courses cette année dont les Jeux Olympiques de Tokyo. « Ça va être une course très disputée. Dans chacune des équipes présentes, il y a au moins un ou deux habitués de la compétition. Chacun aura son mot à dire. J’espère simplement avoir la même forme que depuis le début de l’année », confie Paul Daumont.

Issiaka Cissé, la force de l’expérience

Issiaka, nouveau roi de Côte d'Ivoire

Issiaka Cissé est aussi un grand habitué des courses sur le sol camerounais. Il aura donc sa chance dans ce Grand Prix Chantal Biya. Le capitaine de l’équipe de Côte d’Ivoire cumule plus de huit années de compétitions. La dernière en date, c’est le Tour du Cameroun 2019. Le coureur a terminé sur la deuxième marche du podium. Un an plus tard, il remportait le Tour de Côte d’Ivoire.

En club, Issiaka porte les couleurs des amateurs de Sprinter Nice Metropole. Avant cela, il évoluait au sein de la Team Cycliste Azuréen avec laquelle il a disputé plusieurs compétitions en Europe. Notamment, le Tour de la CABA, le Grand Prix de Pégomas, le Tour de Mareuil-Verteillac-Ribérac et le Grand Prix de Charvieu-Chavagneux entre 2018 et 2019.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram