fbpx
LIVE
16

MATCHS DU JOUR 16

15H00 Renaissance FC de Ngoumou - Cotonsport de Garoua
14H00 Diables Noirs - AS Otôho d'Oyo
15H30 USC Bassam - Racing Club d'Abidjan
18H00 Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou - SOL FC
12H45 El Dakhleya SC - Aswan SC
12H45 Ghazl El Mehalla - Haras El Hodood
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ismaily SC
17H00 Ceramica Cleopatra FC - ENPPI Club
13H00 CA Bizertin - Stade Tunisien
13H00 Espoir Sportif de Hammam-Sousse - CS Sfaxien
13H00 CS Chebba - Étoile Sportive du Sahel
13H00 US Tataouine - Espérance Sportive de Tunis
13H00 Club Africain - AS Rejiche
13H00 AS Soliman - Etoile Olympique Sidi Bouzid
13H00 Étoile Sportive de Métlaoui - Olympique de Béja
13H00 US Monastirienne - Union Sportive de Ben Guerdane
, ,

Handball : des retombées du Mondial féminin au Congo

Entre recrutements et récompenses, individuellement ou collectivement, l’équipe nationale seniors dames de handball du Congo-Brazzaville fait l’objet de tous les regards. Sans doute grâce à leur prestation à la récente Coupe du monde en Espagne.

De notre correspondant à Brazzaville

Les congolaises lors du Mondial de handball en Espagne.

Heureuse comme un poisson dans l’eau ! C’est le sentiment qu’éprouve Betchaidelle Ngombele au sein de Rokometni Klub Krim. « Je suis content d'être arrivée à Ljubljana et d'avoir rencontré l'équipe. J'ai de nouveaux défis devant moi, et déménager à Ljubljana est la nouvelle opportunité de ma vie », déclarait-elle récemment.

L’adolescente de 17 ans venait d’être recrutée pour deux ans et six mois par le club slovène de première division. Un nouveau tournant que l’ancienne sociétaire du Club Athlétique Renaissance Aiglon (CARA) de Brazzaville au Congo attribue à ses performances au Championnat du monde de handball féminin qui s’est joué du 1er au 19 décembre dernier en Espagne. « Je suis très contente de mes performances à la Coupe du monde, car c'était ma première grande compétition et je pense avoir fait de mon mieux », poursuit l’ailière droite qui a inscrit 21 buts lors de ce Mondial espagnol.

Sa coéquipière en équipe nationale, Neida Klenn Divoko Kangou, entame elle aussi une nouvelle aventure professionnelle avec le club français de National 2, Saint Chamond Handball Pays du Gier.

Neida Klenn Divoko Kangou a rejoint le club français de Saint Chamond Handball Pays du Gier

Le parcours des deux Congolaises est à l’image de leur équipe nationale. Absentes depuis 2009, les Diablesses Rouges ont réalisé un retour fracassant en Coupe du monde. Avec une victoire, 135 buts inscrits et 177 encaissés, le Congo-Brazzaville a terminé à la 23ème place. Des quatre représentantes africaines (Angola, Cameroun, Tunisie et Congo) les pouliches de Younès Tatbi sont les seules à avoir franchi le tour préliminaire et accédé au tour principal. Et malgré les cinq défaites concédées, chaque Diablesse aura fait preuve de caractère, à l’image de la défenseure centrale Fanta Diagouraga qui évolue en France, élue meilleure joueuse du match contre l’Allemagne (18-29).

Un manque de moyens pour le Congo ?

Ces prestations ont valu aux Diablesses Rouges de multiples félicitations de la part d’institutions sportives. A l’instar de la Fédération internationale de handball (IHF) qui, par son site officiel a expliqué que ce Championnat du monde aura été l’occasion de découvrir « des talents congolais cachés à la maison ». Et de titrer : « Le Congo a livré une campagne historique en Espagne ».

Pourtant, le parcours du Congo lors de ce Mondial aura été semé de quelques embûches. à l’image des primes non versées à temps et surtout de la non assurance des joueuses, ainsi qu’en a témoigné le cas de Joséphine Nkou, sociétaire de Paris 92, un club français de première division, qui avait dû quitter la compétition prématurément pour une rupture du ligament latéral interne.

Des situations qui, même si certaines ont été résolues, « n’ont pas été bonnes pour le moral des joueuses », selon une journaliste d’une chaîne de radio publique.

Toutefois, malgré ces difficultés, la Fédération congolaise de handball (FECOHAND) promet de capitaliser sur l’exploit de Barcelone afin de mieux s’affirmer aux prochaines compétitions. « Pourvu que le gouvernement mette à la disposition de la fédération des moyens conséquents ». L’année dernière, le ministère des Sports avait conditionné le soutien de l’État aux fédérations aux performances des athlètes lors des compétitions internationales.

John Ndinga-Ngoma

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram