fbpx
French VERSION

Masters de Doha: Rouhou Nihel sauve l’Afrique

Rouhou Nihel, seule médaillée de l'Afrique
Rouhou Nihel, seule médaillée de l'Afrique

C’est le fiasco total pour l’Afrique aux Masters de Doha, clôturés ce mercredi. Avec un contingent de 26 judokas, le continent n’a décroché qu’une médaille de bronze. Une grosse déception pour les combattants des 11 pays, encore en quête de qualification aux prochains JO.

26 combattants, une seule médaille de bronze

La Tunisienne Cheikhou Nourou Nihel sauve, donc, l’honneur de tout un continent. En effet, la combattante de 34 ans est 5e de la catégorie des plus de 78 kg. C’est elle qui remporte le combat de repêchage contre Vanessa Mballa Atangan. Pourtant, la Camerounaise est championne d’Afrique en titre de la catégorie. Avant d’accéder à la petite finale, la Tunisienne domine la Portoricaine Melissa Mojica. Puis, la Coréenne Han Min Jin. Avant de s'incliner au troisième tour devant la Française Romane Dicko. Elle ne démérite pas puisque la Tricolore décrochera la médaille d'or.

Tout le contraire de ses deux compatriotes. Le parcours de Frej Dhouibi (-60 kg) s’arrête au premier tour. Tandis que Ghofrane Khelifi (-57 kg) bute sur le deuxième tour.

Chez les moins de 57 kg, l’Angolaise Diassonema Mucungui ne figure même pas dans le top 7. La championne d’Afrique en titre est très tôt sortie de la compétition.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram