fbpx
French VERSION

Natation : la Guinée prêt à accueillir la Zone 2

Natation

Pour la fédération guinéenne de natation, c’est le grand saut dans l’inconnu. Accepter, pour une toute première fois, d’organiser un tournoi qui rassemble plus de 23 pays, reste un défi d’après le ministre des sports. A ce titre, l’actuelle équipe fédérale, arrivée aux affaires en 2012, pourra compter sur le soutien du gouvernement, a promis récemment Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports : « La natation est une discipline aujourd’hui prioritaire dans la programmation du soutien des activités de notre ministère. Je rassure la fédération que nous ferons tout pour que la Guinée l’organise dignement. Mais il est question d’organiser et de récolter des médailles », lance le ministre des sports.

Pour la présidente de la fédération guinéenne de natation, Dr. M’Bambé Sacko, l’avènement de la Covid et puis le report de l’activité ont permis au comité d’organisation de continuer à travailler surtout dans la préparation des athlètes.  « Ce n’est plus vraiment loin. Vous savez, en 2019, nous étions à quelques jours d’organiser ce tournoi ici lorsque tout a été annulé pour raison de Covid-19. L’avantage aujourd’hui, c’est que depuis on a gagné en temps et en expérience. Nous avons également pu démarcher quelques sponsors pour pouvoir aider le ministère en charge des sports. Nous essayons également de faciliter la préparation des nageurs guinéens».

La team guinée soumise à une préparation intense

Pour arriver à notamment à « rentabiliser » cette organisation, la Guinée compte remporter beaucoup de médailles.  « Du lundi au samedi, selon un programme bien fixé par la commission technique, il y a des entrainements en fonction du style, du type de nage et de la distance. Alors nous essayons d’évaluer la progression de chaque athlète et puis à la fin de chaque mois, nous organisons des tests sous forme de compétition avec des invités. Le Comité national olympique est invité, le département en charge des sports est invité, pour un peu mettre déjà les athlètes dans le bain des grandes compétitions », confie M’Bambé Sacko.

La sélection de l’équipe nationale de Guinée mise déjà sur certains nageurs cadres qui évoluent au centre de perfectionnement de Dakar. Parmi lesquels il y a le senior, Mamadou Tahirou, grand espoir de l’équipe guinéenne. La compétition va durer trois jours. A rappeler que la Can zone 2, c’est 23 pays venus d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale.

Mama SWAREY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram