fbpx
French VERSION

Rugby/Félix Oloo, coach du Kenya (Dames) : «Gagner nos matches de poule aux JO»

Les Lionnes de rugby du Kenya.
Les Lionnes de rugby du Kenya.

De notre correspondant à Tunis

La sélection féminine de rugby à 7 du Kenya a déjà validé son billet pour les JO de Tokyo 2021. Elle prend part au Camp de solidarité organisé par la Fédération tunisienne de rugby en collaboration avec Rugby Afrique et World Rugby. Les Lionnes kényanes ont martyrisé leurs adversaires tunisiennes (17-5) et malgaches (22-0). Montrant nettement leur supériorité dans tous les secteurs du jeu. Mais leur coach, Félix Oloo, prône l'humilité.

«Les filles ont été performantes»

Certes, le sélectionneur national kenyan s’est félicité de la prestation de ses joueuses. «Les filles ont bien fait les choses. Elles ont été performantes durant ces matches amicaux. Nous allons continuer le travail pour qu’elles puissent encore s’améliorer», promet Félix Oloo, qui veut garder ses protégées en pleine forme jusqu’au JO de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août.

Faire mieux qu’en 2016

Aux JO de 2016 à Rio, les Kényanes avaient terminé à la 11e place. Cette fois-ci, les Lionnes visent beaucoup mieux. Néanmoins, Félix Oloo se veut mesuré. Du moins pour l’instant. «Nous voulons être réalistes pour les Jeux olympiques de Tokyo, temporise-t-il en se confiant à Sport News Africa. D’abord, nous voulons gagner nos matches de poule. Et après, on prendra les matches un par un. Pour jouer les quarts de finale, il faut d’abord sortir de son groupe. Et pour jouer les demi-finales, il faut gagner les quarts et ainsi de suite. On veut renforcer nos points forts et amoindrir nos lacunes pour aller loin.»

Pas loin des Sud-Africaines

Les Kényanes sont l’une des rares formations à pouvoir tenir tête aux Sud-Africaines, leaders incontestées de la discipline sur le continent. Les Kényanes ont acquis une expérience non-négligeable du haut niveau. Ces dernières ont peiné avant de les battre sur la plus petite des marges (15-14) en finale de la Coupe d’Afrique 2019. Oloo rembobine : «Nous avons perdu la finale contre l’Afrique du Sud à cause d’un manque de concentration de la part des filles. La finale était serrée. Il nous a manqué très peu de choses pour gagner la finale.»

Ablaye DIALLO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram