fbpx
French VERSION

Rugby Dames : la Tunisie à Monaco pour «jouer à fond» la qualification aux JO de Tokyo

Les Tunisiennes seront à Monaco avec l'objectif de décrocher l'un des deux billets en jeu pour les JO.
Les Tunisiennes seront à Monaco avec l'objectif de décrocher l'un des deux billets en jeu pour les JO.

De notre correspondant à Tunis

La Tunisie, avec l’Argentine, la Colombie, la France, Hongkong, la Jamaïque, le Kazakhstan, Madagascar, le Mexique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Russie et les Samoa, va prendre au Tournoi de repêchage pour les prochains JO (Tokyo, du 23 juillet au 8 août). Le stade Louis II de Monaco accueille les 19 et 20 juin les douze prétendants aux deux billets en jeu.

Le sélectionneur tunisien, Abbés Kherfani, vise l’exploit avec ses protégées. «On ira au Tournoi de repêchage pour gagner quel que soit l’adversaire qu’on aura en face de nous, clame le technicien. On a une chance et on va la jouer à fond pour se qualifier. Si on se qualifie, ce sera merveilleux. Et si cela n’arrive pas, on va continuer à travailler.»

Huit matches dans les jambes

En vue de la qualification au JO, les Aigles de Carthage ont disputé huit matches amicaux lors du Camp de Solidarité. Le Kenya, vice-champion d’Afrique de rugby à 7 derrière l’Afrique du Sud, et Madagascar, troisième, ont pris part à ce tournoi organisé à Tunis par la Fédération tunisienne de rugby.

La Tunisie, quatrième de la Coupe d’Afrique de rugby à 7, a enregistré cinq défaites, deux nuls et une victoire durant le Camp de Solidarité. Pour Abbés Kherfani estime que ces résultats sont encourageants. Ils sont la preuve, selon lui, que son groupe a de l’avenir, qu’il n’est pas loin du niveau du Kenya voire de l’Afrique du Sud.

«On n’a pas été ridicules»

«La moyenne d’âge de nos joueuses est de 21 ans, rappelle Kherfani. On a l’avenir devant nous. On a commencé (le Camp de Solidarité) avec deux défaites contre le Madagascar. Après, on a fait deux matchs nuls. C’est une belle amélioration. Quant aux Kényanes, c’est la deuxième fois de suite qu’elles vont participer aux JO. On n’a pas été ridicules face à elles : on a perdu trois matches contre elles mais on a pu les battre une fois. Les Kényanes sont athlétiques, robustes et vivaces. D’ici 2 ans, elles auront du mal à nous battre.»

Ablaye DIALLO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram