fbpx
French VERSION

Les sœurs Eloundou, les nouvelles sœurs Williams?

Au Cameroun, Linda Claire Eloundou Nga et sa jumelle Manuella Peguy forcent l'admiration des amateurs de tennis, qui voient dans leur morphologie une copie conforme de Venus et Serena Williams.

Actuellement basées aux États-Unis, les jumelles Eloundou, 18 ans, ont ravivé l’intérêt pour le tennis dans leur pays natal au point d’attirer l’attention de la radio nationale camerounaise, CRTV. 

Ambitieuses malgré leur jeune âge, Linda et Manuella, originaires de la région du centre, ont commencé à tenir la raquette pour le plaisir, à l’âge de 8 ans.

Les dénicheurs de talents remarquent leurs prédispositions pour le tennis et le signalent à leur papa. «L’entraîneur a dit que nous nous améliorions et pourrions suivre le chemin des soeurs Williams», raconte Linda.

Graines de stars

Les jumelles rêvent toutes deux de devenir professionnelles, en commençant peut-être par obtenir une bourse.

Mais la vie d’un athlète en devenir n’est pas chose aisée. Entre les cours et les entraînements, c’est un quotidien réglé comme du papier à musique, une vraie routine.

«De 5 heures à 7 heures du matin, nous étudions, après quoi nous pratiquons sur le terrain. Avant le Coronavirus, nous nous entraînions deux fois par jour, en plus d’autres entraînements. Nous gérons très bien les études et le tennis», explique Manuella.

Toujours entraînées par les coachs Léopold et Victor, les sœurs Eloundou ont représenté le Cameroun lors de compétitions internationales aux États-Unis, en France, au Togo, au Mali et au Sénégal (où elles ont raflé en 2014, cinq médailles d'or chez les filles, aux championnats d’Afrique).

En 2017, les jumelles se sont affrontées en demi-finale de la Coupe du Cameroun et la famille Eloundou avait dû supporter deux adversaires en même temps. Bien que Linda soit sortie victorieuse de cette confrontation, c’est toujours un événement spécial quand les jumelles sont adversaires le temps d’une compétition.

Les sœurs Eloundou veulent marquer l’histoire en représentant le Cameroun aux Jeux Olympiques de 2024 et rendre encore plus fier leur père qui est également leur manager.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram