BAL: l’AS Douanes pas encore prête

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus BasketballBasketball

BAL: l’AS Douanes pas encore prête

L’AS Douanes peaufine sa stratégie en direction de la Basketball Africa League (BAL), prévue du 5 au 20 décembre, à Kigali, au Rwanda. Une préparation tronquée, cependant, par la pandémie de Covid-19.  Les Gabelous ont repris le chemin des entraînements depuis trois semaines, mais déjà de gros soucis sur fond de Covid-19. Il y a tout d’abord l’équation des protocoles sanitaires, des exigences que le club dakarois a du mal à respecter. Faute de moyens. Depuis le début de la préparation de la BAL, aucun des 19 joueurs n’a été testé. «On ne peut pas tester tous les joueurs tous les deux jours. On compte juste sur leur sens de la responsabilité. Ça doit être l’affaire de tout le monde pour éviter toute contamination. On rend grâce à Dieu, car tous les jours, on s’entraîne normalement», confie le coach Mamadou Guèye «Pabi». Après trois semaines de préparation au stadium Marius Ndiaye, l’équipe essaie de surmonter certaines difficultés toujours liées à la crise sanitaire. Parmi ces problèmes, le manque de compétition et de sparring-partners. «On est resté 6 longs mois sans jouer. Donc, on a besoin de matchs amicaux pour évaluer le travail et remettre les choses en place. On a reçu une invitation en Tunisie pour jouer avec l’US Monastir. Les responsables du club y travaillent et ça pourrait être une bonne chose avant le début de la BAL», croit Mamadou Guèye. Le représentant du Sénégal, est logé dans la Conférence Sahara, en compagnie du GS Pétroliers (Algérie), de Petro de Luanda (Angola), de l’AS Salé (Maroc), du GNBC (Madagascar) et de l’AS Police (Mali). Mais l’AS Douanes devra faire sans ses deux Américains: Jimmy Deandre Deshon Williams (meneur, arrière, ailier) et Gerel David Simmons (meneur, arrière) ont eu des contrats en Allemagne et France.

Des renforts attendus

Il faudra donc renforcer l’équipe avant le début du tournoi. «On a encore besoin de trois ou quatre joueurs, deux grands (pivots) pour faire face aux adversaires. On est en train de chercher les meilleurs profils. J’espère que tout sera au point avant la compétition», souhaite Pabi Guèye qui a aussi perdu son ailier Pape Moustapha Diop et son meneur Thierno Niang. Ils sont tous deux partis au Dakar Université Club. Mais le groupe peut compter sur d’autres internationaux. Il y a notamment les deux ailiers Mamadou Lamine Diop et Birahim Gaye, le meneur Alkaly Ndour, Abdoul Bâ qui évolue au poste de pivot, et l’arrière Bamba Guèye. Tous ont joué avec les lions dans divers tournois. Un groupe qui ne manque pas de gueule, malgré tout. Victor BAGAYOKO
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com