fbpx
French VERSION

Afrobasket 2021 : pourquoi la Tunisie est la grande patronne

La sélection tunisienne de basket.
La sélection tunisienne de basket.

Tout le monde craignait les D-Tigers qui avaient pris part aux Jeux olympique Tokyo 2021. Mais finalement, les Nigérians devraient se présenter affaiblis à Kigali, au Rwanda. Leurs joueurs évoluant en NBA ayant, pour l'instant, renoncé à participer à la 30e édition de l’Afrobasket. Logés la poule B en compagnie l’Egypte, de la Guinée et de la République Centrafricaine, les Tunisiens, champions d’Afrique en titre, n’ont, dès lors, plus grand monde à craindre.

Mourad El Mabrouk (34 ans), Salah Mejri (35 ans), Radhouane Slimane (41 ans), Zied Chennoufi (32 ans) et Makram Ben Romdhane (32 ans), les doyens de la sélection, sont bien placés pour conserver leur titre. En cas de doublé de la Tunisie, ils sortiraient par la grande porte.

Lors des qualifications de l’Afrobasket, les cadres trentenaires de la Tunisie avaient montré qu’ils pouvaient tenir le rythme. Ils avaient réalisé un carton plein avec six victoires. Avec Dirk Bauerman, un chevronné technicien sur leur banc, les champions d'Afrique en titre ont les atouts pour encore aller au bout de la compétition.

L'US Monastir, le socle des champions d'Afrique en titre

Pour Talel Chaoueche, ex-sélectionneur des U18 de la Tunisie, les hommes de Bauerman sont les favoris de cet Afrobasket en terre rwandaise. «Le Nigeria a laissé ses meilleurs joueurs à la maison, ils s’occupent de leur draft. Du coup, la Tunisie devient la grande favorite, tranche le technicien titulaire d'un diplôme de 3e degré FIBA, interrogé par Sport News Africa. Les joueurs de la Tunisie ont pu garder la forme. Ils ont fait trois stages en Tunisie. Et ils ont disputé des matchs de championnat. Ils ont participé aussi à des tournois en Jordanie et en Croatie. Ils sont en jambe. Ce sera une faute professionnelle si la Tunisie n’atteint pas la finale.»

Finaliste malheureuse de la première édition du BAL, l’US Monastir forme l’ossature des champions d'Afrique en titre. Elle compte cinq éléments dans le groupe des champions d'Afrique en titre. Il s'agit de Makram Ben Romdhane, Omar Abada, Oussama Marnaoui, Mourad El Mabrouk et Radhouane Slimane.

«La RD Congo peut créer la surprise»

En ce qui concerne les outsiders de l’Afrobasket, le coach de l’équipe féminine de l’Etoile du Sahel mise sur l’Egypte et surtout la RDC. Il estime, en effet, que ces deux équipes peuvent bousculer la hiérarchie.

«Les équipes qui vont titiller les grands, ce sera toujours le Sénégal, le Rwanda l’Egypte et la RD Congo, prédit Talel Chaoueche. S’il y a une équipe qui peut créer la surprise, je pense à la RD Congo. Ils ont des joueurs talentueux et imprévisibles. Sur un match, tout peut arriver. Tous les favoris vont franchir le premier tour. C’est en quarts de finale que vont débuter les choses sérieuses.»

Ablaye DIALLO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram