fbpx
LIVE
8
French VERSION

MATCHS DU JOUR 8

15H00 WA Tlemcen - ES Sétif
14H00 Rangers Bafut - Aigle Royal de la Menoua (Dschang)
14H30 Leopard Sportif de Douala - Ngaoundéré FC
13H30 Tout Puissant Mazembe - Racing Club de Kinshasa
14H30 AS Vita Club - SM Sanga Balende
19H00 Yeelen Olympique - Club Olympique de Bamako
19H30 Ittihad Riadhi de Tanger - Renaissance Sportive de Berkane
15H00 CS Sfaxien - Étoile Sportive du Sahel
,

Guinée-Sakoba Kéita « nous visons le sommet du basket-ball africain »

La Guinée va abriter du 8 au 13 février 2022, la Fiba National Youth Camp. Une initiative de la FIBA Afrique en collaboration avec la fédération guinéenne de basket-ball. Ce programme d’élite rassemblera des coaches locaux et de jeunes joueurs durant 6 jours, période durant laquelle ils allieront théorie et pratique. Nous vous proposons une interview exclusive avec Sakoba Keita, le président de la fédération guinéenne de basket-ball.

De notre correspondant en Guinée

Guinée
Sakoba Kéita

SNA : Du 8 au 13 février 2022, Conakry va accueillir le National Youth Camp de la FIBA. Parlez-nous de cet événement ?

Je pense que c'est tout nouveau. La Guinée peut se taper la poitrine de faire partie des pays qui ont bien développé le basketball de jeunes sur son territoire. On a été choisi parmi les 7 pays privilégiés pour accueillir cette première phase du Youth Camp qui va permettre la formation de 30 jeunes encadreurs et 30 jeunes joueurs. Les meilleurs auront la chance de participer au camp NBA Africa. C'est une reconnaissance pour le travail abattu par cette fédération et la famille du basket Ball guinéen. On fait partie des meilleures nations en matière de jeunes en Afrique.

SNA : Ce n’est pas la première fois que la Guinée abrite un camp de basket certes. Mais cette fois-ci c’est la FIBA Afrique qui en est l’initiatrice. Est-ce que cela pourrait mettre fin aux problèmes d’infrastructures que connait que le basketball guinéen ?

Le plus gros problème de la Guinée, c'est le manque d'infrastructures, vous l’avez dit. A la fin ça devient très difficile. On n’est pas doté d'infrastructures à la hauteur de notre développement. Et ça nous fatigue dans notre développement. Aujourd'hui, on a tout le savoir-faire pour nous permettre de faire partie, ou d'être la meilleure nation africaine. Et malheureusement jusqu'à présent on attend. C’est à dire on n’a pas d'infrastructures.

L’année dernière, la feguibasket a organisé deux camps de basket auxquels deux joueurs NBA avaient pris part (Sékou Doumbouya ex joueur des pistons de Detroit actuellement chez les Lakers et Hamidou Diallo évoluant toujours à Détroit).  Quelles sont les innovations cette année ?

Cette année on aura beaucoup plus d'experts. En parlant de l'organisation, il y aura des cadres techniques qui viendront des USA, de l'Afrique du Sud, de la Côte d’ivoire, de l'Europe. Donc on aura une vraie brochette de professionnels qui partageront leur savoir-faire avec nos encadreurs et tout le staff local que nous avons. Nous avons la chance d'avoir une fédération qui a beaucoup d'expérience en organisation de camp. Nous avons reçu Sékou Doumbouya, Hamidou Diallo, des joueurs NBA. Je pense que l'on a un staff qui a une parfaite maîtrise dans l'organisation de camp international.

Depuis plusieurs années, le basket guinéen est déchiré entre 2 fédérations qui s’affrontent. Où en-êtes-vous avec ce conflit ?

Ce n'est possible d'avoir deux fédérations nulle part dans le monde. Il peut y avoir plusieurs associations. Ce qui est possible. La FIBA ne reconnait qu'une seule fédération. Idem pour le ministère des Sports. Maintenant c'est vrai, la porte est ouverte et nous ne l'avons jamais fermée. J'ai personnellement pris mon bâton de pèlerin pour essayer de rencontrer les frères pour qu'ils reviennent travailler pour permettre à notre basketball de continuer son développement et pourquoi pas organiser à la fin du mandat des élections acceptées par tous.

Comment se porte la Feguibasket à l’heure actuelle ?

Notre fédération est aujourd'hui huitième sur le continent. Et nous avons la deuxième plus grosse progression mondiale cette année. C'est pour vous dire que le basket se porte bien. Chez les jeunes nous avons la première progression mondiale. Tout cela se passe de commentaire. La source c'est le site de FIBA monde. Pour vous dire que le travail mérite félicitations et encouragements. Aujourd'hui on a tout une équipe fédérale qui travaille de façon acharnée jour et nuit pour essayer de remonter le temps.

C'est l’occasion de dire merci à tout ce staff-là du secrétaire général aux vice-présidents et tous les membres, les supporters qui se battent pour professionnaliser le basketball guinéen. Pour la première fois dans notre histoire, nous sommes dans la course pour une qualification en Coupe du monde. Tout cela avant, c'était un rêve, aujourd'hui c'est la réalité. Si nous avons l'accompagnement pour mieux nous organiser on peut atteindre cet objectif.

Pour la deuxième édition de la BAL, le SLAC champion de Guinée va participer. Quels sont vos ambitions dans cette compétition ?

La Guinée est sur tous les tableaux du basketball mondial. Le club champion de Guinée est qualifié pour la Basketball African League (BAL). L'ambition c'est de se qualifier pour le second tour et pourquoi pas chercher à atteindre le dernier carré à Kigali (Rwanda). C'est ça l'objectif. Nous avons beaucoup d'ambitions puisque nous avons des joueurs professionnels et un entraîneur de très haut niveau Zeljko Zecevic. Le seul problème que nous avons c'est l'absence d'infrastructures. Nous sommes le seul pays de ce niveau en Afrique qui joue encore à Conakry sur des dalles plastiques. Il faut que cela change.

Mamadou Gongorè

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Au Real Madrid, on ne dort plus tranquille à cause de Mohamed Salah 🙄
https://sportnewsafrica.com/breve/ldc-carlo-ancelotti-salah-est-un-danger/

🎥 @foussenidiawara vous donne rendez-vous dans le podcast #SNA où il va intervenir 😁🇲🇱

💰Les imbroglios financiers liés au transfert d’Osimhen de Lille à Naples ne sont pas terminés avec un camp qui accuse l’autre de malversations

https://sportnewsafrica.com/breve/lille-perquisition-au-siege-dans-le-cadre-du-transfert-de-victor-osimhen/

Salah et Mané ont répondu présent cette saison en Premier League, et cela sans surprise. Par contre à Brentford, le congolais Yoane Wissa était moins attendu mais à côté des deux stars, c’est bien lui l’africain le plus en vu

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/premier-league-bilan-des-africains-salah-mane-wissa-et-les-autres/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram