fbpx
French VERSION

Le basketteur Gaston Essengue évoque les raisons de son divorce avec la sélection nationale camerounaise

L’ancien capitaine des Lions indomptables n’a plus évolué avec le Cameroun depuis l’Afrobasket 2015 en Tunisie.

Des bisbilles avec les dirigeants de la fédération, et les entraineurs de la sélection l’ont éloigné de l’équipe nationale.

Un temps accusé d’avoir foutu le bordel au sein de la sélection, l’ancien capitaine des Lions indomptables du basket a répondu à ces accusations, dans un « live » sur le compte Facebook de nos confrères d’Afrik’sports.

Peu avant l’Afrobasket 2015, Gaston Essengue indique qu’il a connu des frictions  avec le président de la Fédération camerounaise de basketball, Samuel Nduku, et les entraineurs Louis Tsoungui et Lazare Adingono.

La fédération était alors confrontée à un dilemme, celui du choix de l’entraineur parmi les deux susmentionnés pour conduire l’équipe.

Le premier ayant le mérite d’avoir qualifié l’équipe, et le second étant l’indéboulonnable au poste, résidant aux Etats-Unis, et opérationnel seulement pour prendre les rênes lors des compétitions officielles.

En tant que capitaine, Essengue est consulté par le président de la fédération, et émet un avis qui va laisser libre cours à diverses interprétations.

« Le président est parti dire que Gaston Essengue ne veut pas de Louis Tsoungui comme headcoach. On commence à me salir dans les réseaux sociaux, en disant que c’est moi qui décide de qui va être coach, et même que c’est moi qui décide des joueurs qu’il faut sélectionner », révèle le pensionnaire d’Obera Atlético (Argentine).

Ce dernier dit pourtant avoir proposé à la fédération de composer avec les deux entraineurs dans le staff, et croyait que c’était la meilleure option pour éviter des frustrations de part et d’autre.

« C’est vrai qu’on a travaillé avec Adingono. Son travail doit être respecté. C’est le meilleur coach qu’a le Cameroun, techniquement et tactiquement. Il a un problème de gestion du groupe, parce qu’il est parfois seul ».

Pour sa part, le coach Adingono a mal pris la chose, et Gaston Essengue est passé pour le mouton noir car, étiqueté comme fauteur de désordre au sein d’un groupe où il avait déjà passé près d’une décennie.

 

« Désastre mental »

Il croit avoir été incompris, et regrette que ces remous aient pu impacter sur la préparation de l’équipe. Il sera par la suite déchu du capitanat, à la demande du président de la fédération.

« Je suis venu au Cameroun avec une envie de jouer et de gagner cette compétition. J’arrive au Cameroun, il y a des problèmes. Le coach Adingono m’appelle, il me dit : + Ecoutes Essengue, le président a décidé cette fois-ci qu’il n’y a pas de capitaine. On est arrivé en Tunisie, on a sorti le 12, et il n’y avait pas de capitaine. C’est à la veille du premier match, que Nduku et Adingono m’appellent dans la chambre pour me dire que je dois être capitaine…, c’était la pire des compétitions que j’ai faite. Ma dernière compétition a été désastre sur le plan mental », relate Essengue.

Et depuis lors, le vétéran de 36 ans a pris ses distances avec l’équipe nationale. Lors de cette compétition, le Cameroun avait été sorti en huitièmes de finale par l’Algérie.

Il dénonce également la mauvaise organisation autour de la sélection camerounaise, avec une instabilité chronique des entraineurs sur le banc de touche. Et surtout les conditions de travail exécrables qui ne sont guère rassurantes pour attirer en sélection les stars de la NBA, en l’occurrence Joël Embiib et Pascal Siakam.

« Lors d’un match de phase éliminatoire, on a un coach, à l’autre phase, on a un autre… Le problème du Cameroun, c’est au niveau de l’organisation. Pas au niveau des moyens, parce qu’il y en a, encore moins de talents parce qu’on a des talents (…) Pascal Siakam et Joël Embiid ne viendront pas parce qu’il n’y a pas cette organisation au Cameroun qui va les protéger et les mettre dans un environnement professionnel pour travailler », déplore-t-il.

Les deux pensionnaires de NBA n’ont jamais répondu à une convocation chez les Lions.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram