fbpx
, , ,

NBA : Chima Moneke, une ambition de King

La NBA reprend ses droits dans deux mois. Parmi les nouveaux visages de la Ligue, celui de Chima Moneke. L’ailier fort nigérian, âgé de 26 ans, a enfin l’opportunité de se frotter au monde de la NBA, sous le maillot de Sacramento.

Chima Moneke part à la conquête de la NBA

Chima Moneke c’est l’itinéraire d’un joueur qui n’a jamais rien lâché. De non drafté, à des débuts chaotiques en France, l’international nigérian a ensuite conquis le championnat espagnol et Manresa. Il a même été élu MVP de la Basketball Champions League la saison dernière. Des prouesses qui ont poussé Sacramento, franchise de NBA, à le recruter. Le joueur évoluera donc sous les couleurs des Kings, avec un coach qu’il connait bien, Mike Brown. Ce dernier avait mené le Nigeria aux JO 2020.

L’inattendu, c’est devenu le fil rouge de la carrière de Chima Moneke. Puisque ce transfert chez les Kings est venu comme par hasard. « Dans le cas de Sacramento, je me suis réveillé avec un appel manqué de Mike Brown le jour de ma finale de Basketball Champions League (le 8 mai). Il m’a dit qu’officieusement, il allait être le prochain entraîneur principal des Kings et quand il a su qu’il allait obtenir ce poste, j’étais le premier nom auquel il a pensé », a confié le Nigérian dans un entretien avec SportingNews.

«Je suis enthousiaste»

L’ailier fort va ainsi réaliser son rêve de jouer en NBA. Toutefois, il ne s’attend pas à ce que tout soit simple. Surtout que comparé aux championnats européens, le rythme de travail est plus élevé. Mais Chima Moneke veut profiter de cette préparation estivale pour s’affuter afin d’être prêt pour la reprise de la NBA dans deux mois.

Lire sur le même sujet : Manresa : Chima Moneke, le prix de la persévérance

«Six jours de travail par semaine, deux séances d’entraînement par jour, du lundi au vendredi, qu’il s’agisse de hot yoga et tir, tir et musculation ou tir et ensuite travail technique, lance Chima Moneke. C’est beaucoup de boulot, pour progresser et se sentir à l’aise. Quand j’arriverai au camp d’entraînement, je serai à l’aise et je serai prêt à y aller. Je sais que le basket de la NBA est différent. Donc je dois m’assurer que j’utilise bien ces deux mois afin d’être prêt.»

Il ajoute par ailleurs, plein d’allant : «Je suis enthousiaste parce que je suis un gars qui n’a pas besoin du ballon pour avoir un impact sur le jeu. Nous avons deux All-Stars de grande envergure (De’Aaron Fox et Domantas Sabonis) qui peuvent dominer le jeu et impliquer leurs coéquipiers. C’est facile pour moi de jouer mon rôle et de me sacrifier.»

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram