fbpx
French VERSION
,

NBA-Finale : les Suns brillants devant les Bucks lors du match 1

Chris Paul, auteur d'une belle prestation face à Milwaukee

Face à Milwaukee, Phoenix n’a pas perdu ses bonnes habitudes ! Les coéquipiers de Chris Paul ont, comme à chaque fois lors de ces play-offs 2021, remporté le premier match de la série (118-105). Et pourtant, avec le retour de leur joueur majeur Giannis Antetokounmpo après sa blessure au genou contre Atlanta, les Bucks espéraient connaitre un meilleur sort. Mais diminué, Giannis n’aura pas suffi pour casser cette dynamique des Bucks.

Le double MVP était d’ailleurs incertain pour ce match 1. Jusqu’à quelques minutes même de la rencontre, on se demandait si Antetokounmpo allait pouvoir être aligné. Mais l’homme fort des Suns a bien tenu sa place et n’a pas d'ailleurs tardé à se montrer dans ce match. Il ne lui a fallu que 12s pour obtenir ses deux premiers lancers-francs. Alors que le stade ne cessait de résonner sous le décompte bruyant du public de Phoenix, le « Greek Freak » a réussi tout de même à mettre un panier sur les deux, dans une salle en ébullition.

Chris Paul, intenable

Dans sa lignée, Giannis comptabilisait, à l’issue du premier quart temps 8 points, 5 rebonds, 2 passes décisives. Et à ce moment précis du match, on se disait qu’il ne pouvait rien arriver aux Bucks cette nuit. Mais c’était sans compter sur Chris Paul. Pour sa première finale après seize ans d’attente, le numéro 3 des Suns s’est montré au cours du premier quart temps un peu emprunté, un peu dépassé par l’enjeu. Sauf que, il n’en était rien de tout ça. Le joueur de 36 ans attendait juste de lancer son match.

Et la machine n’a pas tardé à se mettre en route. Après son premier point en début de deuxième quart temps – un lancer franc –, le public de Phoenix a eu droit à un Chris Paul des grands soirs. Epaulé par un Denver Booker plutôt brouillon dans ce match malgré ses 27 points et un Deandre Ayton toujours au rendez-vous (22 points, 19 rebonds), Chris Paul a mené les siens vers la victoire. Ainsi, à la mi-temps, Phoenix menait au tableau d’affichage (57- 49. Les Bucks pouvaient tout de même espérer revenir à hauteur de leurs adversaires. Seulement, leur numéro 34 Giannis Antetokounmpo n’était à l’évidence pas à 100%.

Et en plus, dès le retour le sur le parquet, Chris Paul n’a laissé aucune chance à Milwaukee d’espérer un renversement de la situation. Il en enfilait les paniers, se permettant même un dribble de playground sur Bobby Portis, suivi d’un drive avec feinte de regard et layup. De quoi déchainer davantage le public de Phoenix, chantant un « Rally Towel Time » « faites tourner les serviette », en français.

Par la suite, la nuit s’est tranquillement terminer pour Chris Paul (32 points, 9 passes et 4 rebonds) et ses coéquipiers. Ils peuvent ainsi savourer leur première victoire en attendant le match 2, dans la nuit du jeudi à vendredi.

Jules Dia

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram