fbpx
French VERSION
,

NBA : Trae Young dans la cour des plus grands

Trae Young dans la cour des plus grands
Trae Young est un géant

Cette finale à l’Est démarre donc avec une grande surprise. Alors que les Bucks avaient en demi-finale mis 3 fessées aux Nets sur leur parquet, face à Atlanta, ils s’inclinent ainsi dès le premier match. La faute à un Trae Young qui n’a rien de petit. Le lutin des Hawks est un diable pour toutes les défenses.

Il l’a prouvé contre les Knicks et Sixers et il le confirme pour son premier match en finale de conférence. Alors qu’il n’est qu’à sa 3e saison NBA, il sait déjà se défaire de n’importe quelle défense. De loin, à mi-distance ou près du cercle, le gamin de 22 ans est diablement efficace.

Trae Young bien épaulé par Collins et Capela

Pour ce premier match face à l’équipe du double MVP Giannis Antetokounmpo, Trae Young a démarré en attaquant constamment la défense. A la fois efficace au scoring (48 pts), à la passe (11 caviars) et au rebond (7 rbds), il parvient à maintenir ses coéquipiers dans ce match serré de bout en bout (28-25, 31-29, 26-34, 28-28 : 113-116).

Trae Young est également bien aidé par Collins (23 pts et 15 rbds) et un Clint Capela impérial sous le cercle (19 rebonds). Giannis pour sa part a été proche du triple double (34 pts, 12 rbds et 9 passes). Jrue Holliday l’a bien secondé (33 pts, 10 passes). Cela n’est toutefois pas assez. Pour reprendre l’avantage du terrain, il faudra trouver comment limiter ce diable de Young.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram