fbpx
French VERSION

Beach volley : la RDC écartée de la course aux JO par la Covid-19

Les joueurs de beach volley de la République démocratique du Congo ne seront pas aux Jeux olympiques. Ils sont écartés de la course. Non par leurs rivaux, mais par la Covid-19.

De notre correspondant en RD Congo,

 

La délégation congolaise de beach volley à Agadir, au Maroc.
La délégation congolaise de beach volley à Agadir, au Maroc.

Coup dur pour le beach volley de la République démocratique du Congo (RDC). Les sélections féminine et masculine congolaises ont été écartées des qualifications pour les Jeux olympiques (JO), qui ont démarré ce mardi 22 juin à Agadir, au Maroc. Le couperet est tombé après que quatre cas de Covid-19 ont été détectés dans la délégation congolaise venue de Kinshasa.

Le secrétaire général de la fédération, Jean-Marie Yumba, les joueurs Yannick Shesha et Yves Imboloko ainsi que la joueuse Telila Monge, sont les personnes infectées. Elles ont été d’abord conduites dans une structure sanitaire avant d’être acheminés à l’hôtel de la compétition. Sur place, elles retrouveront le reste de la délégation, cinq athlètes et un entraîneur, dont les tests à la Covid-19 se sont révélés négatifs.

«C'est vraiment une grande déception»

Mais face au risque de nouvelles contaminations, le comité d’organisation du tournoi de qualification a décidé de confiner pour dix jours l’ensemble de la délégation congolaise dans un hôtel d’Agadir différent de celui des équipes engagées dans la course aux JO. Cette décision, qui prive la RDC des qualifications pour Tokyo 2020, a été durement ressentie par les joueurs.

«C'est vraiment une grosse déception parce que les résultats du premier test étaient négatifs et nous nous apprêtions à jouer, regrette Perpétue Salasala, joint par Sport News Africa. A notre grande surprise, hier (lundi 21 juin), après la réunion technique, on nous a dit qu'un cas positif avait été détecté dans notre délégation venue de Kinshasa et qu'on devait tous refaire le test. Nous l'avons refait vers 21 heures et aujourd'hui (mardi 22) alors qu'on avait match à 9 heures, on nous a informés quelques heures plus tôt que nous étions disqualifiés de la compétition car il y a quatre cas positifs au Covid-19. Je suis vraiment déçu.»

Le rêve d'une première qualification aux JO s'est donc envolé pour les beach volleyeurs congolais. Ils devaient allonger quatre paires, deux chez les dames et autant en messieurs.

Masiala JONATHAN

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram