fbpx
French VERSION

Bénin : les joueurs "positifs" finalement "négatifs"

Le match Sierra Leone – Bénin a beau être reporté et reprogrammé, la polémique persiste. Elle est désormais entretenue par les supposés tests négatifs des joueurs déclarés positifs 24 heures plus tôt. Une nouvelle affaire similaire à celle qui avait opposé le Gabon à la Gambie en novembre dernier.

Les cinq joueurs béninois déclarés positifs au Covid-19 brandissent des résultats négatifs.
Les joueurs béninois brandissent des tests PCR négatifs

La Confédération africaine de football (CAF) a-t-elle ouvert une boîte de pandores avec sa conclusion sur l’incident du match Gambie – Gabon ? Malgré la gravité des faits qui ont coûté cher aux Panthères (défaite 1-2), l’instance continentale n’a infligé qu’une simple amende financière à la Gambie. Or, s'estimant lésés, les Gabonais réclamaient, en vain, des sanctions sportives. Un avis, du reste, partagé par beaucoup d’observateurs convaincus que le pays des Scorpions a triché pour déstabiliser la bande à Pierre-Emerick Aubameyang. Un match qui a relancé les Ouest-Africains dans ces éliminatoires à la CAN 2021.

En tout cas, la souplesse de la CAF dans cette histoire semble avoir inspiré la Sierra Leone face au Bénin. La rencontre décisive entre les deux nations a été reporté, en raison de prétendus tests Covid-19 positifs de cinq Écureuils. Un match finalement reprogrammé en juin par l’institution continentale. Une décision en contradiction d’une déclaration en novembre dernier du directeur de la communication de la CAF. « On ne peut pas reporter un match pour cause de Covid-19. Si une équipe refuse de jouer pour cette raison, elle perdra le match 0-2. », expliquait Alexandre Siewe dans Le Monde.

Les positifs finalement négatifs ?

A moins les choses aient changé entre temps. Car en refusant de jouer, les Écureuils auraient dû logiquement perdre le match et la qualification à la CAN 2021. A moins que la CAF se soit rendue compte qu’il s’agit d’une grossière supercherie des Sierra Léonais. Ça en a tout l’air, en tout cas. Ce que, d'ailleurs, la suite de cette affaire tend à prouver. Car les tests PCR réalisés par les cinq joueurs « positifs » (Saturnin Allagbé, Khaled Adénon, Cédric Hountondji, Jodel Dossou et Steve Mounié) à leur retour au pays se seraient révélés négatifs.

Des images circulant sur les réseaux sociaux les montrent, en effet, brandir ces tests « négatifs » à l’aéroport international de Cotonou. Des infos qui, si elles sont avérées méritent une sanction de la CAF à la hauteur du préjudice et de la tricherie. Car, à coup sûr, ces agissements en appelleront d’autres. Ce qui n’honore pas le foot africain à l’image fortement ternie.

Wahany Johnson SAMBOU

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram