fbpx
French VERSION

Bestine Kazadi: "Je suis une femme indépendante et de convictions"

Son élection à la tête de l’AS Vita Club est une première dans le monde sportif congolais. Comme toutes les pionnières, Bestine Kasadi fait face à des critiques, rumeurs et propos malveillants remettant en cause sa légitimité. Pour couper court à la polémique, la nouvelle présidente remet les pendules à l’heure dans un entretien à Radio Okapi.

Bestine Kazadi n’apprécie pas les propos de Pelé Mongo, un des candidats malheureux qui l’accusait d’être pistonnée par le président sortant, Amisi Tango Fort. « Oser penser que j’ai été installée par Amis] c’est mal me connaître. Je suis une femme indépendante et de conviction. J’ai été élue par les supporters, par le Conseil Suprême, par la Coordination et non par un seul homme », fulmine-t-elle.

Pour la nouvelle présidente, diriger VClub, c’est une manière d’honorer la mémoire de son père, Kazadi Tshishishi, ancien président honoraire du club kinois. « Ma détermination est d’autant plus forte que VClub est l’œuvre de toute une vie, celle de mon père, Papa Kazadi. C’est en son honneur et en sa mémoire que je me le devais ». 

Mais l'avocate et écrivaine à de grandes ambitions pour Vita Club. Elle veut le placer très haut dans le classement des grands clubs du continent. « Ma seule ambition pour ce club prestigieux c’est qu’il devienne le plus grand club d’Afrique.»

Aristide NGUEMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram