fbpx
French VERSION

"Black Lives Matter" sur les maillots des joueurs de Premier League

Les noms des joueurs de la Premier League seront remplacés au dos de leurs maillots par "Black Lives Matter" pour les 12 premiers matches de la nouvelle saison. La Premier League va ainsi soutenir également tout joueur qui choisira de "s'agenouiller" avant ou pendant les matchs.

"Nous, les joueurs, sommes unis dans l'objectif unique d'éradiquer les préjugés raciaux. Les joueurs sont engagés dans une société mondiale d'inclusion, de respect et d'égalité des chances pour tous, indépendamment de leur couleur ou de leur croyance", annonce un message commun des 20 clubs.

La Premier League reprend à huis clos le 17 juin après une suspension de trois mois causée par la pandémie.

Dénonciation du racisme et soutien au système de santé anglais

Un badge "Black Lives Matter" sera apposé sur tous les maillots des joueurs pour le reste de la saison. Un badge remerciant le personnel du NHS, système de santé brittanique, sera aussi visible. Ce sera pour leur rendre hommage pour leur travail durant la pandémie du coronavirus.

Selon plusieurs médias, le capitaine de Watford, Troy Deeney, a joué un rôle central dans les discussions entre les capitaines de club et la Premier League, aux côtés de Wes Morgan, de Leicester City. La petite amie de Deeney, Alisha Hosannah, a conçu le badge "Black Lives Matter" qui sera utilisé sur les maillots des joueurs.

 

Premier League will pay tributes to Black Lives Matter, NHS ...

Plusieurs équipes de la Premier League ont déjà partagé des images de joueurs mettant "un genou à terre". L'association caritative antiraciste Kick It Out a demandé que les joueurs se sentent libres de le faire sur le terrain. La fédération de football promet d'adopter une "approche de bon sens" face à de tels gestes.

En Allemagne, des joueurs en ont fait de même en signe de solidarité pour les manifestants antiracistes. Quatre joueurs, dont l'attaquant anglais du Borussia Dortmund Jadon Sancho, ont fait l'objet d'une enquête initiale de la Bundesliga.  Cette vague de protestation est occasionnée par le décès de George Floyd, un homme noir de 46 ans, tué par le policier blanc Derek Chauvin, le mois dernier aux États-Unis. Aucun joueurs n'a été sanctionné par la suite. La Fédération allemande de football déclare qu'elle continuerait à autoriser de telles manifestations de soutien dans les semaines à venir.

Aristide NGUEMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram