fbpx

Botola: un mercato très animé, mais…

Malgré la crise du Covid, les clubs marocains ont curieusement encore été très actifs durant le mercato, avant la reprise du championnat, ce 4 décembre. Une vague de transferts a été bouclée en vue de la prochaine saison. Les gros se sont toutefois montrés plus ou moins prudents. Décryptage.

La crise sanitaire a fortement impacté le monde du football. La trésorerie des clubs n'y a pas échappé au Maroc. Certains ont dû se serrer la ceinture en matière de transfert. Pourtant, cette conjoncture n’a pas trop perturbé la plupart des équipes. Entre la fin de la dernière saison et la reprise, les équipes de D1 ont en effet réalisé de nombreux transferts surprenants. Bien qu’on doute de leurs capacités financières, leur mercato a été très animé. Les gros ont toutefois été plus ou moins mesurés.

Le Raja prudent, le Wydad chamboule

Au Raja, un seul gros coup a été réalisé. Le champion en titre a recruté le buteur du Mouloudia d’Oujda, Noah Wail Saadaoui pour 4,6 millions de DH. Ce dernier s’est bien acclimaté avant le démarrage (2 buts en amical). Pourtant, le secteur offensif des Verts était déjà bien garni avec le meilleur joueur du championnat, Soufiane Rahimi (10 buts), Hamid Ahaddad (11 buts) et Ben Malango (5 buts). Les Verts anticipent certainement les autres échéances, notamment africaines, pour réaliser une meilleure saison. Toutefois, ce sera compliqué en défense après le départ du taulier Badr Banoun vers Al Ahly pour une somme record de 2 millions de dollars. Il faudra tout de même attendre quelques matchs pour juger si le champion a pu trouver la bonne formule derrière. Le Raja avait déjà signé le défenseur du DHJ Marouane El Hadhoud, suscitant la polémique. Mais les supporters restent très divisés sur la politique de recrutements du club. Le Raja semble plus compter sur les jeunes pousses de son académie.

Chez le rival Wydad, pas de grosses folies non plus, mais plusieurs mouvements. Situation financière oblige. Les Rouges ont confirmé Ayoub El Kaabi et signé l’ailier Amine Abou Al Fath en provenance du Youssoufia Berrechid. Egalement, le Libyen Moaid Ellafi et l’ancien du FUS Ayoub Skouma, qui connaît bien la maison. Anas Serrhat, Soufiane El Moudden et l'ex-défenseur de Zemamra, Zakaria Kiani, rejoignent aussi l’équipe. Le WAC a toutefois cédé son meilleur joueur Ismail El Haddad parti au Qatar ainsi que l’attaquant congolais Kazadi Kaasengu, nouveau joueur d’Al Masry (Egypte). Le club s'est séparé du défenseur ivoirien Mohammed Ouattara à Al Hilal (Soudan) pour 3 millions de DH. Le Nigerian Babatunde, un temps annoncé partant, s’entraîne pour l’instant avec l’effectif pro. D’autres joueurs avaient également été pressentis pour quitter le club, notamment Salaheddine Saidi et Abdellatif Noussair. Mais s’ils partent, le Wydad perdra gros. Par ailleurs, le club ne confirme pas l’arrivée du Tanzanien Simon Msuva.

Berkane, la belle affaire !

Quant aux Berkanis, ils ont visé juste. Le 3e de la saison écoulée et vainqueur de la Coupe de la CAF a préféré miser sur la continuité, tout en recrutant deux joueurs qui figuraient sur les tablettes des grands clubs. Outre le meilleur artificier de la saison Brahim El Bahraoui, les Rois de l’Est ont renforcé leur défense avec l’international Abdelkrim Baadi en provenance du Hassania d’Agadir. Sinon l’ossature de l’équipe reste intacte avec Mohamed Aziz, Alain Traoré, Issoufou Dayo et Mouchine Iajour. Les Oranges sont en tout cas mieux armés pour aller chercher leur premier titre.

A Oujda, Ouaddou dit niet aux départs

«Pour répondre aux inquiétudes des supporters, aucun joueur du MCO est transférable cette année. À mon échelle, je m'opposerai à toutes velléités de départ», a indiqué l’entraîneur du Mouloudia d’Oujda Abdeslam Ouaddou. L’ancien international marocain estime que le MCO doit «garder nos meilleurs éléments pour porter le projet de renaissance de ce Club mythique». Une politique qui peut bien produire l’effet escompté, puisque Oujda s’est aussi renforcé avec le Camerounais Ricky Ngatchou (ex-Fortuna Yaoundé, Yanis Merah (ex-Troyes), l’international mauritanien Abdoul Bâ et Salaheddine Bahi (ex-AS FAR). Le Club, revenu en D1, a terminé le dernier exercice à la 5e place.

L’AS FAR fâche ses Ultras

Chez le FUS, le Libyen Anis Saltou s'est engagé pour trois saisons. Le club de la capitale pourra également compter sur Reda Hajhouj et le milieu de terrain Ivoirien Cédric Elysée Kodjo, en provenance du Wydad de Fès.

Dans l’autre club de Rabat, l’AS FAR, la colère domine chez les Ultras. Les supporters déplorent l’absence d’une cellule de recrutement. Les militaires, privés de titre depuis 2008/2009 n’ont pas réalisé de gros coups durant ce mercato. «Chacun au sein de la direction des FAR amène les joueurs selon ses envies…, sans aucune reddition des comptes», dénoncent-ils dans un communiqué. D’ailleurs, des supporters ont été récemment arrêtés pour avoir organisé une manifestation non autorisée.

Du côté du Difaâ Hassani d’El Jadida, plusieurs recrues sont aussi venues consolider l’effectif. Outre Samir Benomar du FC Gießen (Allemagne), les internationaux congolais Amali Mukoko (Motema Pembe) et camerounais Miki Mainga (Apejes Mfou) ont été recrutés. Mohammed El Jaouaji (RCOZ) et Samir Ouidar (ex-RS Berkane) ont aussi rejoint les Doukkalis.

Un Brésilien à Safi !

L’Olympique Club de Safi (OCS) est allé chercher un Brésilien. Jardson Polako rejoint l’OCS pour deux saisons. Ce milieu de terrain offensif (27 ans) a évolué notamment au sein des équipes brésiliennes de Tombense, Galvez EC et Sao Luiz-RZ. Il vient combler un effectif déjà renforcé avec deux internationaux, le libyen Oussama Al-Badawi et l’Ivoirien Kassi Thierry Martial.

A noter que l’Ittihad de Tanger (IRT) s'est offert les services de l’attaquant gabonais Axel Meye pour trois saisons et le défenseur Hakim Aklidou, en provenance du Chabab Rif Al Hoceima. Le club enregistre en outre l’arrivée du milieu de terrain Ali Bamaamar et d’Anas Al Asbahi. Chez le Rapid Club Oued Zem, qui a perdu son artificier Brahim El Bahraoui, 8 nouveaux joueurs sont signés, dont l’expérimenté attaquant Brahim El Bahri, le défenseur latéral Hamza Hajji et le Camerounais William Nkondo.

Le MAS, du renfort pour le maintien

Pour marquer son retour en D1, le club historique du Moghreb de Fès dirigé par le coach Abdellatif Jrindou, qui a assuré la montée, pourra compter sur le nouvel attaquant Alaeddine Ajaraie passé par la RS Berkane. L’équipe fassie a également renforcé ses rangs avec l’international malien Abdoulaye Diarra (ex-Ittihad de Tanger), le Congolais Nelson Munganga (ex- Mouloudia d’Oujda et AS Vita Club) et Aberrahim Mokrane.

Par ailleurs, du côté du Moghreb de Tétouan, on a recruté le jeune attaquant sénégalais passé par Génération Foot, Mame Limamoulaye Gueye, et le Tanzanien Chaaban Chilunda. Au HUSA, Jamaâ Merzougui (AS FAR) et Rachid Abouzhar (Oued Zem) rejoignent l’effectif. Mais toutes ces recrues confirment-elles la bonne santé financière des clubs ? La question mérite d’être posée…

Momo HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

O'Higgins
0 - 0
44 
U. De Concepcion
Cancun
0 - 0
14 
Cimarrones de Sonora
Bucaramanga
1 - 0
32 
Chico
Parana
0 - 1
45 
Cuiaba Esporte
Vitoria Guimaraes
-
FRO
SC Farense
> Plus

MERCATO

> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram