fbpx
French VERSION

Bounou sauve le FC Séville, la revanche de Meziani

Le gardien marocain Yassine Bounou a égalisé pour son équipe lors du temps additionnel à Valladolid (1-1) inscrivant le premier but de sa carrière. En Tunisie, l’Algérien Tayeb Meziani a signé un hat-trick retentissant avec l’Etoile du Sahel sur la pelouse de l’US Tataouine (3-1).

Yassine Bounou
Yassine Bounou

Bounou, le buteur inattendu

Les joueurs qui apparaissent au gré des semaines dans cette rubrique sont appelés à y revenir ponctuellement, à condition que leurs performances le justifient. Yassine Bounou (29 ans), le gardien de but des Lions de l’Atlas du Maroc ((26 sélections), a objectivement très peu de chances d’en devenir un habitué. La nature même de son poste le lui interdit, même si, par le passé, le Paraguayen José Luis Chilavert, avec 65 buts inscrits (dont 8 avec sa sélection) tout au long de sa carrière, s’était forgé une solide réputation de gardien-buteur.

Chilavert tirait souvent les penalties, et s’autorisait même quelques petits extras sur les coup-francs. Yassine Bounou, lui, a marqué un but que n’auraient pas renié quelques grands fauves des surfaces. Le gardien du FC Séville s’est aventuré dans la surface de Valladolid, alors que son équipe était menée (0-1) à quelques secondes de la fin du temps additionnel. Un dernier corner d’Acuna, un ballon qui navigue dans la surface, des défenseurs adverses qui n’osent pas dégager un objet devenu brûlant et Bounou, du pied gauche, trompe son homologue Roberto et ressent pour la première fois de sa vie le frisson du sauveur. « Je ne savais même pas comment célébrer ce but, puisque c’était le premier de ma carrière », a avoué quelques minutes plus tard le gardien du club andalou.

Grâce à lui, le FC Séville a conforté sa quatrième place au classement, qui le qualifie – virtuellement pour la prochaine Ligue des Champions, à l’issue de cette 28e journée. Et Bounou, qui a retrouvé ce lundi ses coéquipiers en sélection nationale, en vue des matchs qualificatifs pour la CAN face à la Mauritanie (27 mars) et au Burundi (30 mars), aura sans doute beaucoup de choses à leur raconter.

Le triplé de Meziani avec l’Etoile du Sahel

Un mois après avoir signé avec l’Etoile du Sahel, Tayeb Meziani a signé sa première vraie performance avec le club de Sousse, le dimanche 21 mars, à l’occasion de la 20e journée du championnat de Tunisie. L‘attaquant algérien (25 ans) a marqué les trois buts de son équipe, lors du déplacement à Tataouine (3-1).

Meziani a débuté son festival au bout d’un quart d’heure d’une tête plongeante au second poteau. Il l’a poursuivi douze minutes plus tard, en trompant le gardien adverse d’une superbe frappe enroulée sous la barre. Et il l’a parachevé un peu après l’heure de jeu, d’une frappe croisée de près, alors que le Guinéen Alia Sylla avait réduit le score pour Tataouine. L’Algérien, deux fois international A’, avait inscrit un seul but depuis sa signature à l’ESS, au mois de février dernier.

Cette performance sonne pour l’attaquant formé à Paradou comme une petite revanche, après plusieurs années compliquées symbolisées par son départ précipité de l’Espérance Tunis, en octobre dernier. Meziani ne s’était jamais vraiment imposé chez les Sang et Or, pas plus qu’au Havre (France, Ligue 2), lors de son premier exil en 2017-2018, ou au FC Stumbras (Lituanie, Ligue 1), où le club normand l’avait prêté. L’Algérien était revenu se ressourcer chez lui, au Paradou, de juillet à décembre 2018, avant de signer à l’Espérance jusqu’au 30 juin 2022.

Grâce aux trois buts de l’Algérois, l’Etoile du Sahel a consolidé sa seconde place au classement, à sept points de l’Espérance.

Alexis BILLEBAULT

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram