fbpx
French VERSION

JO 2021- athlétisme : 800m dames, une triste 1ère pour l'Afrique depuis 1992

Athing Mu
Athing Mu, Américaine d'origine sud-soudanaise succède à Caster Semenya

Pour la première fois depuis les Jeux olympiques de Barcelone, l’Afrique ne décroche aucune médaille au 800m dames. A Rio il y a cinq ans, les Africaines avaient pourtant fait une razzia avec Caster Semenya (or), Francine Niyonsaba (argent) et Margaret Wambui (bronze). Mais selon les nouvelles règles de World Athletics, toutes les trois ne peuvent plus concourir sur cette distance à cause de leur hyperandrogénie. Il fallait donc s’attendre à une rude concurrence des autres continents. C’est finalement la jeune pépite américaine Athing Mu qui s’impose sans surprise en 1mn55s21. L’athlète de 19 ans a toutefois des parents sud-soudanais. La Britannique Keely Hodgkinson (1mn55s88) et l’Américaine Raevyn Rogers (1mn56s81) sont respectivement deuxième et troisième. La seule africaine de la course prend la 6e place. C’est l’Ethiopienne Alemu Habitam.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram