fbpx
French VERSION

JO 2021 : débuts compliqués pour le Maroc

Oumaima El Bouchti (Taekwondo) n'a pas résisté face à la Sud-Coréenne Sim Jae-young

Le Maroc n'a pas réussi ses débuts aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Pour leur entrée en lice, Sarah Fraincart (Aviron) et Oumaima El Bouchti (Taekwondo) se sont inclinées au premier tour, vendredi et samedi.

Très attendue, El Bouchti, grand espoir du taekwondo marocain, a livré un très beau combat face à la Sud-Coréenne Sim Jae-young. Mais la marche était très haute face à double championne du monde (2017 et 2019). El Bouchti a tout de même réussi à inscrire 10 points contre 19 pour son adversaire.

De son côté, Sarah Fraincart a terminé à la dernière place de sa série du "skiff" vendredi. L'athlète a franchi la ligne près de 40 secondes après la Russe Hanna Prakhatsen, victorieuse en 7:48.74. Lors des épreuves de repêchage, la Marocaine n'a pas pu obtenir l'une des deux premières places qualificatives face à la Singapourienne Joan Poh, la Paraguayenne Alejandra Alonso, la Qatarienne Tala Abujbara et la Taïwanaise Huang Yi-ting.

M.H

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram