fbpx
French VERSION

Judo / Masters Doha : Les Marocains n’ont pas brillé

Asmaa Niang s'incline d'entrée aux Masters de Doha

Les judokas marocains n’ont pas pu enregistrer de succès lors des Masters de Doha (11-13 janvier). Ce tournoi compte pourtant pour la qualification aux J.O. de Tokyo. Mais, les 4 Marocains en lice ont tous perdu leur duel sur le tatami. Dans la catégorie des -70 kg, la tête d’affiche Asmaa Niang s’incline face à l’Allemande Miriam Butkereit. Alors qu’Imad Bassou a perdu son combat contre l’Egyptien Ahmed Abdelraham (-66 kg). Les deux, qui avaient obtenu leur sésame pour Rio 2016, devront toutefois patienter pour Tokyo.

Mêmes déceptions chez la jeune Aziza Chakir (-48 kg) face à l’Azerbaidjanaise Leyla Aliyeva. Et Soumiya Iraoui (-52 kg) qui n’a également pas su prendre le dessus sur la Hongroise Reka Pupp. Pupp a ensuite battu la Mongole Bishrelt Khorloodoi avant de s’incliner cependant en finale face à la championne du monde française, Amandine Buchard.

Selon le calendrier de la Fédération internationale de judo (IJF), cinq Grand Chelem sont encore au programme après ces Masters de Doha. Il s’agit ainsi de Tel Aviv (18-20 février), Tashkent (5-7 mars), Tbilissi (26-28 mars), Antalya (1er-3 avril), et Paris (8-9 mai). Les Championnats du monde sont, de leur côté, prévus à Budapest (6-13 juin), soit un mois et demi seulement avant les J.O. D’autres opportunités donc pour décrocher le «visa» pour Tokyo 2020.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram