fbpx
,

L'Angola suspendu par l'Agence mondiale antidopage

L'Angola est suspendu jusqu'à nouvel ordre par l'AMA

L'Angola est suspendu jusqu'à nouvel ordre par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) pour non-respect des délais fixés pour conformer sa loi sportive par rapport aux statuts de cette organisation internationale. Un document de l'AMA envoyé au Comité olympique angolais (COA), rendu public samedi 17 février, affirme que le pays a perdu ses privilèges jusqu'à sa réintégration. Tous comme les représentants angolais qui ne seront pas éligibles pour occuper des fonctions ou jouer un quelconque rôle en tant que membre du conseil ou du comité de l'instance mondiale.

Selon le même document, le 22 septembre 2023, l'Agence Mondiale Antidopage a publié un communiqué faisant état de la non-conformité de l'Angola, donnant quatre mois supplémentaires au pays pour corriger la situation. Cependant, le délai du 22 janvier 2024 est passé sans que les non-conformités aient été corrigées de manière satisfaisante. Du coup, la sentence de l'AMA est donc tombée même si le projet de loi antidopage dans le sport en Angola a été approuvé vendredi 16 février  et à l'unanimité, par les députés à l'Assemblée nationale.

Les athlètes angolais pourraient ainsi rater les Jeux Olympiques de Paris 2024 si la suspension est maintenue par l'AMA.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram