fbpx
French VERSION
,

Le TAS réduit à deux ans la suspension d’Ahmad

Le tribunal arbitral du sport réduit la suspension d’Ahmad Ahmad de 5 à 2 ans.

Le tribunal arbitral du sport rend son verdict. Le TAS réduit la suspension d’Ahmad Ahmad de 5 à 2 ans. Le TAS désavoue, partiellement, la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA. D’ailleurs, le président sortant de la Confédération africaine de football  (CAF) avait fait appel contre la décision de la FIFA. Autre bonne nouvelle, le TAS a diminué l’amende financière de 50.000 francs suisses (environ 30 millions FCFA). Mais Ahmad reste coupable des faits qui lui sont reprochés.

Cette décision rendue par le TAS impacte également sur la candidature du président sortant de la Confédération africaine de football. Avec ce bannissement pour deux ans, le Malgache ne peut plus être candidat à sa succession. D’ailleurs, Patrice Motsepe a été porté par ses pairs (Augustin Senghor, Ahmed Yahya et Jacques Anouma), à la tête de l’instance continentale après le protocole de Rabat. Il ne reste qu'à acter ce "deal" le 12 mars à Rabat.

Pour rappel, Ahmad Ahmad (60 ans) est poursuivi par la FIFA pour plusieurs manquements éthiques. Selon la FIFA, il est «coupable d’avoir enfreint les articles 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’article 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018 », lit-on.

Ahmad Ahmad était  à la tête de la CAF depuis 2017.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram