fbpx
French VERSION

L'Égypte autorise à nouveau les gardiens étrangers

Le Mozambicain João Kapango, un des derniers gardiens étrangers.

La Fédération égyptienne de football (EFA) revoit ses textes. En effet, huit nouveaux amendements sont apportés. Parmi lesquels, l’autorisation de recruter des gardiens étrangers.

«Chaque équipe pourra inscrire jusqu'à cinq joueurs étrangers quelle que soit leur position sur le terrain», selon le communiqué de l'EFA. «Quelle que soit leur position sur le terrain», veut alors dire que les gardiens en font partie.

Depuis les passages du Mozambicain João Rafael Kapango (Tersana), du Camerounais Mathurin Kameni (Haras El-Hodood]) et du Ghanéen George Owu (Al Masry), les gardiens étrangers ont disparu des cages dans les équipes de la Premier League égyptienne.

Une politique voulue par la Fédé. Ce, afin de pousser les clubs à s’investir beaucoup plus dans la formation de derniers remparts.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram