fbpx
CAN 2021, LA
FIÈVRE MONTE !
SUIVEZ-LA SUR LE DISPOSITIF EXCEPTIONNEL QUE SPORTNEWSAFRICA VA VOUS PROPOSER !
French VERSION
,

Youcef Atal explique les raisons de ses blessures à répétition

Youcef Atal a passé beaucoup de temps à l'infirmerie

Freiné par les blessures depuis deux ans, l’international algérien de l’OGC Nice, Youcef Atal, a évoqué sa saison délicate chez les Aiglons et les moments difficiles qu’il a dû affronter pour remonter la pente.

Formé au Paradou AC, l’arrière droit a fait la navette entre l’infirmerie et le terrain d’entrainement de Nice depuis le début de l’exercice sportif en cours. Il a dû composer avec de multiples pépins physiques lui qui a aussi raté une très grosse partie de la saison dernière après une grave blessure au genou.

« J’ai essayé d’être le plus fort possible mentalement et positif pour retrouver mon niveau. Mais je ne vous cache pas que j’ai connu des moments délicats. En ce moment, je ne pense qu’à bien finir cette saison pour bien entamer la suivante. J’espère qu’avec la confiance ça ira de mieux en mieux », a-t-il confié dans un entretien accordé au quotidien régional français Nice-Matin.

De retour sur les terrains depuis le 18 avril dernier contre Dijon (2-0), Youcef Atal a indiqué avoir cherché à comprendre l’origine des différentes blessures qui ont miné sa jeune carrière.

« Quand tu travailles un mois pour revenir et qu’une semaine après, tu te blesses à nouveau, c’est trop dur dans la tête, a-t-il enchainé. C’était toujours les ischios. A un moment, j’ai dit : ''On arrête et on fait un vrai bilan pour comprendre''. J’entendais ce qu’on disait à mon sujet, que je n’avais pas une bonne hygiène de vie, que je faisais n’importe quoi. Mais les gens ne savent pas que j’ai des fibres musculaires très fines, comme celles d’un sprinter. Il y a de multiples explications à mes blessures. »

Au sujet des résultats de ses différents examens, le défenseur algérien dira : « J’avais un décalage au niveau du dos, au niveau de l’abdomen, des muscles qui n’étaient pas assez costauds depuis ma blessure au genou. Quand tu fais une vingtaine de sprints par mach à 33 km/h, ça pète forcément. J’avais plein de déséquilibres. Je suis reparti de zéro. »  

S’il semble désormais engagé sur le chemin de la guérison physique et mentale, l’ancien arrière droit de Courtrai n’a pas oublié ses moments de doute. « Pour se sortir de ça, il faut vraiment être fort dans sa tête. Il y certains moments où j’étais vraiment malheureux, triste. Tu peux être riche mais si tu ne l’es pas dans ta tête et dans ton cœur, tu ne l’es pas. » 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Brandon Davies (Ouganda) et Ben Uzoh (Nigeria) ont été très en vue durant la première fenêtre des éliminatoires du Mondial des clubs
https://sportnewsafrica.com/basketball/mondial-2023-qualiffications-brandon-davies-lhomme-de-benguela/

(F) Le Maroc a pris le dessus sur le Sénégal en amical https://sportnewsafrica.com/breve/football-f-amical-les-marocaines-domptent-le-senegal/

Une nouvelle cible dans le viseur de Manchester United https://sportnewsafrica.com/breve/manchester-united-le-malien-amadou-haidara-dans-le-viseur/

Le Burkinabé Hughes Fabrice Zango a été le porte-drapeau de l'athlétisme africain cette saison https://sportnewsafrica.com/athletisme/athle-afrique-bilan-2021-10-10-zango-numero-1-mondial-du-triple-saut-indoor/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram