fbpx
French VERSION

Bundesliga : La reprise ne plait pas à tout le monde

Le gouvernement allemand a autorisé la reprise de la division 1 et 2 de la Bundesliga à huis clos à partir de la mi-mai. La décision ne fait pas l'unanimité au regard des risques sanitaires.

La Bundesliga devient le premier championnat de football majeur à reprendre son activité, mais avec des mesures sanitaires draconiennes. La chancelière Angela Merkel prévient que ce sera : "En respectant les règles qui ont été convenues"

POURQUOI PAS LES AUTRES CHAMPIONNATS ?

Eh bien, parce que d'un, l'Allemagne est l'un des pays les moins touchés par le coronavirus! De deux, la DFL ( la Fédé de Foot allemande) compte ses sous! Une reprise en mai permet aux clubs de la ligue de récupérer 300 millions d'euros (environ 197 milliards de francs CFA, rien que ça!) de droits TV. Certains pourront donc effacer leurs dettes. Mais à l'heure actuelle, plus d'une douzaine de clubs, sur les 36 répartis dans les deux divisions, sont au bord de la faillite. C'est tendu quand on sait le foot emploie 56.000 personnes en Allemagne...

QUELLES SONT LES MESURES SANITAIRES ?

Malgré son bilan sanitaire meilleur que ses voisins face au coronavirus, la Ligue va instaurer un protocole médical très complet. On évoque ici d'une multiplication des tests de dépistage et autres mesures de protection qui normalement limiteront les risques. Sans parler de l'interdiction de tous contacts inutiles. Tous les cas positifs seront, naturellement, placés en quarantaine sans que ce ne soit le cas pour tout le monde. Attention tout de même aux risques d'infection pulmonaire pour les sportifs professionnels. Le docteur Wilhel Bloch, chef de département à l'Université du Sport, rappelle qu'"Un sportif doit prendre en compte le fait qu'une infection peut signifier la fin de sa carrière". 

PAS D'UNANIMITÉ

Le problème avec cette reprise du championnat de football allemand est qu'elle donne une image de privilégié au foot. L'ex-championne du monde du poids, Christina Schwanitz, rouspète:"Je ne trouve pas ça bien que le football ait cette position particulière et s'assoie sur tout le reste, juste parce qu'il génère beaucoup d'argent." Et puis, ça fait tout de même beaucoup de tester toute personne participant à l'entrainement ou au match au moins une fois par semaine... soit 1 724 personnes à tester par semaine juste pour le football. Tenez! La championne d'Europe de plongeon, Tina Punzel juge: "regrettable que des milliers de tests (de coronavirus) soient utilisés pour le football".

Source : AFP

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram