fbpx
French VERSION

Burkina Faso : Lassina, un pur-sang

Lassina Traoré, l'Étalon dominant.

Exceptionnel avec l’Ajax d’Amsterdam, Lassina Traoré régale en sélection. L’attaquant burkinabé s’est chargé de presque tout face au Malawi jeudi (3-1). Grâce à son doublé, le Burkina est leader de son groupe des éliminatoires de la Can 2022.

Le futur patron, c’est lui. Lassina Traoré marche sur les traces de ses illustres aînés Didier Drogba, Samuel Eto’o et autres Sadio Mané et Mohamed Salah. A seulement 19 ans, l’attaquant burkinabé crève déjà l’écran. A tel point qu’il ne laisse plus personne indifférent. Le buteur des Étalons se dresse comme l’avenir du foot africain. Simple soupçon. Mais soupçon bien justifié.

Face au Malawi jeudi à Ouagadougou, en éliminatoires de la CAN 2022, le jeune buteur des Etalons a prouvé que ses débuts avec l’Ajax d’Amsterdam (5 buts en 8 matchs de championnat) n’ont rien d’un hasard. En tout cas, il continue d’impressionner par son intenable puissance et son efficacité assassine. A lui seul, il a presque mis à terre les Flames: un but matinal (2e) et un coup fatal à la 25e minute de jeu.

Le Burkina Faso peut donc dire merci à son nouveau phénomène. Sans doute la valeur la plus sûre du foot burkinabé. Pour son âge, Lassina Traoré a même tout pour marquer l’histoire du foot africain: la puissance, le caractère, le talent, le sens du but. Et lorsque s’y ajoute une insatiable faim, le cocktail en devient encore plus explosif. Ce n’est donc pas un simple hasard s’il marque les esprits dans ce début de saison.

Un phénomène précoce

Mis sous le feu des projecteurs par un retentissant quintuplé le 24 octobre sur la pelouse de VVV Venlo en championnat (0-13), le joueur formé au FC Rahimo est une redoutable machine à buts. Il l’a prouvé avec les jeunes de l’Ajax et en équipe nationale. Il lui a d’ailleurs fallu juste sa première sélection pour enfiler définitivement le costume du sauveur. Le 4 mai 2017, à seulement 16 ans, il permet au Burkina Faso de décrocher un nul face au Bénin (2-2).

Et depuis, l’ancien joueur de l’Ajax Cape Town, filiale sud-africaine de l’Ajax d’Amsterdam, ne cesse d’épater. En témoigne ses stats avec la sélection. En 9 matchs, le natif de Bobo-Dioulasso a inscrit 5 buts dont deux doublés face au Bénin (2-2) et contre le Malawi (3-1). Pas mal pour un gamin de son âge. Et c’est tout bon pour le Burkina Faso. Les Etalons tiennent un futur grand. Un «pur sang» qui en impose.

Wahany Johnson SAMBOU

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram