fbpx
French VERSION
,

CAF : Augustin Senghor retire sa candidature

Me Augustin Senghor n’est plus candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), informe ce vendredi un communiqué de Team Africa. Le Sénégalais se retire au profit d’un autre prétendant, qu’il s’abstient toutefois de nommer. Mais la tendance est à la confirmation du protocole de Rabat, auquel nous faisions mention lundi. Avec la probable élection de Patrice Motsepe.

Me Augustin Senghor
Me Augustin Senghor se retire de la course à la présidence de la CAF

« Le retrait de ma candidature à la présidence de la CAF au profit d’un autre candidat ne sera pas partagé par tous pour des raisons diverses. Mais, j’estime que c’est une bonne décision, la Bonne décision.», indique Me Augustin Senghor dans un communiqué, ce vendredi. Gianni Infantino réussit donc son coup. L’appel lancé à Dakar par le président de la FIFA trouve, en effet, un écho favorable auprès des candidats à la présidence de la CAF.

Le patron du foot sénégalais confirme ainsi le sentiment le mieux partagé chez les dirigeants africains. Son retrait pourrait donc simplifier le processus, à une semaine de l’élection du 12 mars prochain, au Maroc,  « Après concertations avec les autorités sénégalaises au cours des discussions de Rabat, nous avons décidé d’accepter la proposition consensuelle qui nous a été soumise par la FIFA, le Maroc et l’Égypte », poursuit le document.

Motsepe confirmé ce samedi à Nouakchott ?

Mission accomplie donc pour Faouzi Lekjaa, le président de la Fédé marocaine. Le 3e vice-président de la CAF est bien au fait de la « crise financière » que traverse la CAF. Et c'est lui qui aura été au centre des négociations. Des pourparlers engagés à la réunion des quatre candidats à Rabat, le week-end écoulé. La rencontre devait d'ailleurs entériner la vision du gouvernement mondial du foot. Selon Me Augustin Senghor, les discussions ont abouti à un accord de principe sur deux points.

Il s'agit d'abord d'« un programme commun de management issu de la synthèse des manifestes des quatre candidats. Mais aussi (d')un axe de gouvernance collégiale et concertée, basée sur une répartition consensuelle des fonctions au sein du Comité exécutif entre les candidats... avec des attributions bien définies et complémentaires ». D’ailleurs, souligne le Sénégalais, « l’accord définitif devrait être conclu à Nouakchott, en marge de la finale de la CAN U20 », ce samedi 6 mars 2021.

Ainsi, à l'approche du scrutin, on y voit de plus en plus clair. Cette issue semble en effet confirmer le supposé parrainage de Patrice Motsepe par la FIFA. Et Gianni Infantino n'a jamais fait mystère de son projet pour la CAF. Le boss de la FIFA prône un homme d'affaires puissant à la tête de l'institution continentale. Bien à l'abri des histoires de corruption, notamment. Et Patrice Motsepe reste, à ses yeux, l'homme idéal pour ce poste.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram