fbpx
French VERSION

Cameroun : Nchout Njoya, comme un symbole

Deuxième meilleure joueuse africaine aux derniers Awards de la CAF, elle est la buteuse vedette de Valerenga (D1 de Norvège). Mais Nchout Njoya Ajara incarne surtout le nouveau visage du football féminin camerounais depuis trois ans.

Leader technique sur le terrain, Nchout Njoya Ajara a tout d’un véritable chef d’orchestre : précision, rigueur, pédagogie, sens de l'organisation, en plus d'une bonne dose de rythme dans les enchaînements. Elue deuxième meilleure joueuse de l’année 2019 aux CAF Awards, elle incarne la réussite et l’émancipation pour de nombreuses jeunes filles de son pays.

L'enfant née pour briller

Au départ, rien ne prédestinait la native de Njissé, région de l’ouest du Cameroun, à une carrière de footballeuse professionnelle. Par tradition, les jeunes filles musulmanes au Cameroun font des études, se marient et fondent une famille. Mais celle qui dit être «née pour briller» fait plier le destin. Soutenue par sa mère qui voyait en elle une étoile. A force de travail, elle est convoquée pour la première fois en sélection nationale en 2011. La jeune Lionne ne s’y attendait pas. D’ailleurs, c’est son proviseur qui lui annonce la nouvelle alors qu'elle est en sa classe, dans une école de Douala, la capitale économique du pays.

Balle au pied, cœur sur la main

Petit à petit, Nchout Njoya fait ses armes et brille de ses fulgurances devant le but, au point d’être retenue pour les Jeux Olympiques de 2012. A Londres, ses coéquipières et elle seront éliminées au premier tour, après 3 défaites consécutives. Toutefois, la jeune fille devient l’une des pièces essentielles de l’équipe du Cameroun. Elle passe par de grands clubs en Russie, en Suède et aux Etats-Unis. Puis elle montre progressivement son talent au Mondial canadien de 2015. Elle termine ainsi finaliste des Coupes d’Afrique de 2014 et 2016, avec les Lionnes Indomptables, avant de décrocher le bronze à l’édition de 2018 au Ghana.

L'attaquante camerounaise est vice-championne de Norvège sous les couleurs de Valerenga (19 matchs, 11 buts en championnat). Elle sort d’une année presque parfaite et commence fort cette saison: déjà trois buts avec son club.

Pourtant, c'est au Mondial de France 2019 que Nchout Njoya crève l'écran grâce à un doublé contre la Nouvelle-Zélande, qualifiant son pays aux huitièmes de finale. La joueuse, âgée de 27 ans, est sacrée meilleure joueuse africaine. Elle est aussi 2e au prix Puskas récompensant le plus beau but de l’année (derrière Lionel Messi).

Mais sa carrière prend un nouveau virage, face à l’Angleterre. L'arbitre annule son but d'égalisation, éliminant les Lionnes Indomptables. Les larmes de Nchout Njoya la font entrer pour de bon dans le cœur des Camerounais réconciliés avec leur équipe nationale. C'est qu'en sa qualité de buteuse vedette de la sélection, elle a permis à son pays de se qualifier pour le dernier tour des éliminatoires des prochains Jeux Olympiques.

Les aficionados du ballon rond la jugent incontournable pour l'équipe camerounaise. Mais ils l'apprécient par dessus tout pour sa personnalité discrète, sa proximité avec son public et ses célébrations parfois fantasques. Cependant, son engagement auprès des plus démunis a fini de faire d'elle une star au grand coeur au Cameroun.

Depuis quelques années en effet, Ajara Nchout Njoya vient en aide aux jeunes filles en difficulté dans son pays. Mais pas seulement, sa générosité touche aussi les prisonniers du Cameroun. Footballeuse, humanitaire, tout un symbole!

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram