fbpx
French VERSION

CAN 2017 : En coulisses avec le champion

Cette édition au Gabon est émaillée de péripéties pour les Lions Indomptables. Entre les craintes d’Otto Pfister et les absences remarquées de Samuel Eto’o, Maxim Choupo-Moting et les frères Matip, y a de quoi déstabiliser une sélection. S'y ajoutent pourtant l’énigme Nicolas Nkoulou, les affaires de primes… Près de trois ans après le cinquième sacre du Cameroun sur la scène continentale, SNA vous dévoile quelques faits en coulisses.

Dans un hôtel huppé de Libreville, Otto Pfister profite du soleil, près de la piscine en cette matinée du 27 janvier 2017. C’est la veille du quart de finale de la Coupe d’Afrique entre le Sénégal et le Cameroun.

Dernier entraîneur à avoir atteint une finale de CAN en 2008 avec les Lions Indomptables, le technicien allemand songe déjà au match du lendemain. «Le Cameroun n’est plus une grande équipe, mais elle a surpris tout le monde en cette année 2017. Elle a bien joué jusqu'à maintenant. Les joueurs sont solides et très physiques. Ils sont solidaires et je suis convaincu qu'ils ont une chance de passer en demi-finale et même de jouer la finale», avoue-t-il.

«Eto’o, Choupo et les Matip auraient dû être là»

Mais malgré son optimisme, Otto Pfister est persuadé qu’il manque beaucoup de choses à l’équipe camerounaise. «Je dis qu'il manque Choupo-Moting et Samuel Eto’o. Pareil pour Joël Matip et son frère Marvin. Ils sont très forts. Si vous avez ces deux joueurs dans le onze de départ, qui marquera un but au Cameroun ? C'est un peu hypothétique mais les meilleurs camerounais ne sont pas sur le terrain», a-t-il insisté.

Le lendemain, le Cameroun a battu le Sénégal aux tirs au but (5-4) après un nul 0-0 au terme de 120 minutes de jeu.

Nicolas Nkoulou poussé vers la sortie ?

La CAN 2017 n’a pas été simple pour Nicolas Nkoulou. Sur le banc de touche des Lions Indomptables lors de leur premier match face au Burkina Faso (1-1), le défenseur du Torino a en effet passé des moments difficiles au sein de la Tanière. A l’entraînement ou lors des balades sur une plage de la capitale gabonaise, l’ex-Marseillais paraît comme à l’étroit. Exceptés Benjamin Moukandjo et Vincent Aboubakar qui sont quelques fois restés proches de lui, le rare cadre de cette équipe camerounaise s’est isolé comme il pouvait.

Et comme si cela ne suffisait pas, Hugo Broos enfonce le clou lors d’une conférence de presse. «Je suis certain que Nicolas Nkoulou comprend mon choix. C’est sûr qu’il a envie d’apporter son expérience sur le terrain. Mais il comprend également qu’il y a des jeunes joueurs qui sont prêts à prendre sa place. Je suis certain que si on a la chance de jouer les demi-finales, j’aurai encore besoin de son expérience».

Ironie du sort pourtant en finale. C’est Nicolas Nkoulou qui inscrit le but égalisateur pour le Cameroun. Il venait alors juste de rentrer en jeu après la blessure d’Adolph Teikeu, Mais quelques jours à peine après le sacre, il annonce retrait de l’équipe nationale.

L’éternel problème de primes

Hélas! C’est devenu une tradition. A chaque participation à une compétition internationale, les joueurs camerounais ne manquent pas l’occasion de revendiquer une revalorisation de leurs primes. A la CAN 2017, l’affaire est revenue sur la table après chaque étape de la compétition. Notamment la veille des demi-finales entre le Cameroun et le Ghana. «Nous ne sommes pas contents au sujet des primes. Personne ne nous voyait arriver à ce stade de la compétition. Or, compte tenu de nos performances, je pense qu’il est normal que les joueurs et tout le groupe veuillent quelque chose de plus. Je défends les joueurs à ce sujet», avait déclaré Hugo Broos en conférence de presse.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram