fbpx
French VERSION
,

CAN 2021/ Comores : Une qualification pas du tout surprenante

Pour la première fois de son histoire, la sélection des Comores se qualifie à une phase finale de coupe d’Afrique des nations. Ce petit archipel de l’océan indien mène une grande politique pour constituer une équipe nationale de football compétitive et aurait même pu se qualifier en 2019.

 

Les Comores veulent surprendre l'Egypte et terminer en tête du groupe G
Comores

Tout vient à point à qui sait attendre, dit l’adage. Les Comores ont été patients avant d’enfin décrocher une première qualification à la CAN. C’est désormais chose faite depuis le 25 mars dernier. À l’issue d’un match nul 0-0 à domicile contre le Togo pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN prévue au Cameroun en 2022.

Une qualification que les Cœlacanthes sont allés chercher lors d’un parcours assez relevé. Logée dans le groupe G en compagnie de l’Égypte, du Togo et du Kenya, l’équipe des Comores a impressionné en débutant par un succès probant 0-1 à Lomé contre le Togo lors de la première journée en novembre 2019. Quatre jours plus tard, ils tiennent tête à l’Egypte de Mo Salah (0-0).

4 points pris sur 6 possibles. C’est le bilan des Cœlacanthes après les deux premières journées. En novembre 2020 se profilent les 3èmes et 4ème journées avec une double confrontation contre le Kenya. Réduits à 10 pendant toute la seconde période, ils ramènent un point de ce déplacement à Naïrobi pour la manche aller (1-1). Au retour, les coéquipiers Ali Ahamada s’imposent 2-1 et partagent la tête de la poule avec l’Égypte (8 pts).

2014, Amir Abdou débarque sur le banc des Cœlacanthes

Avec 5 points d’avance sur le Kenya et 7 sur le Togo, les Comores n’ont besoin que d’un point pour assurer leur qualification à la 33ème édition de la coupe d’Afrique des nations. Un point qu’ils valident lors de la 5ème journée face aux Éperviers par un match nul et vierge. Déjà qualifiés et relâchés, les joueurs des Comores explosent face aux Pharaons lors de l’ultime journée (4-0).

L’épopée des Comores est indissociable avec l’arrivée d’Amir Abdou à la tête de la sélection. Cette jeune nation reconnue par la FIFA qu’en 2005 décide de confier son destin à ce jeune technicien de 41 ans. Le Franco-comorien arrive en janvier 2014 avec une petite expérience avec la réserve du SU Agen puis au club amateur de l’Entente Golfech Saint-Paul d’Espis.

Mais le projet de faire progresser les Comores motive Abdou. L’arrivée de nouveaux joueurs évoluant à l’étranger sonne comme un déclic. El Fardou Ben Nabouhane, attaquant de l’Olympiacos, Rafidine Abdullah qui évoluait à Lorient ou encore Ali Ahamada de Kayserispor. Les Comores sont éliminés au terme de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 dans un groupe D avec le Burkina-Faso, l’Ouganda et le Botswana.

Qualifs CAN 2019 : La FFC saisit le TAS pour la suspension du Cameroun

En fin de contrat, Amir Abdou est maintenu au poste de sélectionneur. Lors des qualifications à la CAN 2019, les Cœlacanthes sont dans une poule compliquée avec le Cameroun, le Malawi et le Maroc. Ils perdent d’entrée face au Malawi (0-1) avant de tenir en échec le Cameroun (1-1). Ils s’inclinent in extremis 0-1 lors de la 3ème journée au Maroc sur un pénalty litigieux à la 92ème minute.

Au retour, ils se séparent sur un match nul 2-2 et décrochent leur première victoire lors de l’antépénultième journée face au Malawi (2-1). Insuffisant hélas pour se qualifier. Mais le Cameroun se retrouve dans l’incapacité d’organiser la CAN 2019 mais la CAF décide de le maintenir dans la compétition. Une décision attaquée par les Comores au Tribunal arbitral du sport (TAS) sans succès. La FFC espérait récupérer 5 points perdus dans ses confrontations face aux Lions indomptables en invoquant l’article 2.3 de la CAN.

Ce n’était que partie remise. La confirmation ne s’est pas faite attendre avec cette qualification historique pour ce petit pays d’Afrique. Le 25 mars est désormais une date historique pour l’archipel en attendant de rêver aussi grand que le voisin Madagascar, quart de finaliste de la CAN 2019 pour sa première qualification à la grand-messe du football africain.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram