fbpx
French VERSION
,

CAN 2021 : le coup de gueule du ministre zambien des Sports

C’est une élimination qui fait mal. Les Zambiens ont encore du mal à digérer la non-qualification des Chipolopolo à la CAN 2021. Le ministre des Sports encore plus. Mais au-delà des regrets, Emmanuel Mulenga milite pour un changement de stratégie.

Les Chipolopolo de Zambie échouent à se qualifier à la CAN 2021 malgré le nul (3-3) contre l'Algérie.
Les Chipolopolo de Zambie échouent à se qualifier à la CAN 2021 malgré le nul (3-3) contre l'Algérie.

Le match nul (3-3) face à l’Algérie, lors de la 5e journée des éliminatoires, a réduit en poussière le rêve de remontada des Chipolopolo. Ce point ne change donc rien au destin des Zambiens dans la course à la CAN 2021. Ce choc des extrêmes était leur dernier joker dans ces qualificatifs à l’entame catastrophique. Ils l’ont finalement grillé. Avec les honneurs certes, mais ce n’est pas ce à quoi s’attendaient les autorités. Terrible constat à l’heure du bilan.

Les regrets du ministre des Sports

Les hommes de Milutin "Micho" Sredojevic paient, en réalité, leur début de campagnes raté. Pour les plus optimistes, leurs trois défaites d’entrée les condamnaient à un improbable exploit. Les plus pessimistes, eux, avaient déjà compris que ces revers réduisaient à néant toutes leurs chances de qualification.  « Si nous n’avions pas perdu ces matchs, je pense que nous serions mieux placés pour nous qualifier », constate d’ailleurs le ministre des Sports Emmanuel Mulenga.

Ces propos traduisent, à eux seuls, l’ampleur de la déception des Zambiens. D’ailleurs, à écouter le ministre parler, les Chipolopolo n’auraient pas fait ce qu’il fallait pour éviter une désillusion aussi grande. « Nous devons traiter chaque match avec l'importance qu'il mérite, qu’il soit le premier ou le deuxième match. Nous ne devons pas attendre d’arriver à la fin pour dire ''si nous gagnons tel match, nous aurons des chances de nous qualifier'' », assène Emmanuel Mulenga.

Vers une ligue scolaire ?

Mais à quelque chose malheur est bon. Cette non-qualification des Chipolopolo pourrait, de fait, changer des choses. « Nous devons revoir nos stratégies. Notre travail en tant que ministère est de nous assurer d’introduire une ligue dans les écoles. De la première à la douzième année, les élèves devraient avoir une ligue », plaide M. Mulenga. Tout un programme. En attendant, les Chipolopolo bouclent leur campagne qualificative ce lundi au Zimbabwe. Et c’est bien plus qu’n match pour l’honneur.

Wahany Johnson SAMBOU

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram