fbpx
French VERSION

Caster Semenya, le combat reprend

Comme elle l’avait indiqué, Caster Semenya n’a pas abdiqué. La Sud-africaine interdit par World Athletics et le TAS de s’aligner sur 800 m à cause de son taux de testostérone élevé poursuit son combat juridique. Elle vient de déposer une plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'homme.

Caster Semenya envoie World Athletics et le TAS à la CEDH
Semenya reprend sa bataille juridique

Sur les pistes, Caster Semenya a assez démontré son endurance. La double championne olympique du 800 m a régné sans partage sur le double tour de piste. Mais Caster Semenya est depuis quelques années en train de prouver qu’elle était aussi résistante dans les cours de justice. La Sud-africaine a, en effet, engagé une longue bataille juridique avec World Athletics. L’instance internationale de l’athlète lui interdit de prendre part à des courses entre 400 et 1000 m à cause de son taux de testostérone supérieur à la normale chez les femmes. A moins que Caster Semenya n’accepte de prendre des médicaments suppresseurs d’hormones. Une suggestion que Semenya et son entourage refusent. Cependant leur recours au niveau du tribunal arbitral du sport (TAS) a été rejeté il y a plus d'un an.

«La lutte de Semenya continue»

L’athlète de 30 ans a donc raté les Mondiaux 2019 de Doha. Et pour bien maintenir sa forme, Semenya a couru toute l’année 2020 sur 200 m. Mais, elle est très loin d’avoir abandonné son combat. Car son ambition est d’aller chercher une 3e breloque en or aux JO, l’été prochain à Tokyo. La Sud-africaine vient ainsi de saisir la Cour européenne des Droits de l’homme. «La lutte de Caster Semenya continue. Pour la dignité, l'égalité et les droits humains des femmes dans le sport, elle a franchi une étape cruciale avec le dépôt d'une requête auprès de la CEDH», ont annoncé ses avocats. Quant à Semenya, elle a également communiqué sur son compte twitter. «Ce combat n'est pas seulement le mien. Tout ce que nous demandons, c'est de courir librement, une fois pour toutes, comme toutes les femmes fortes et intrépides que nous sommes» écrit la championne. La Cour européenne n’a toutefois pas encore fixé la date de son audition.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram