fbpx
French VERSION
,

CHAN 2021: Au Rwanda, des fans en délire!

Les fans des Amavubi ont fêté en grandes pompes la victoire (3-2) de leur équipe sur le Togo, malgré le confinement. Le Rwanda est ainsi propulsé en quart de finale du CHAN. A la fin du match, des cris de joie ont retenti dans toute la capitale, Kigali.

Des fans des Amavubi célèbrent la qualification du Rwanda en quart de finale du Chan dans les rues de Kigali

Au coup de sifflet final du match Rwanda contre le Togo, ce mardi, les fans font fi du couvre-feu et envahissent les rues de Kigali! Outre les amoureux du football, de simples curieux se sont mêlés à la foule qui a pris d'assaut les artères de la capitale du Rwanda. Tous veulent fêter la victoire des Amavubi, synonyme de qualification de leur équipe pour les quarts de finale du CHAN 2021.

Pourtant, pendant le match, pas âme qui vive dans le quartier de Remera. Confinement exige. Certains regardent le match à la télévision d’autres, le suivent sur les différentes radios du Rwanda qui le retransmettent en direct. Mais à la fin de cette rencontre mémorable pour l’équipe de Vincent Mashami, la joie des fans débordent des maisons. De nombreux aficionados courent dans les rues, comme s'ils s'étaient passé le mot, pour célébrer cette qualification.

Les fans croisés ne craignent même pas la police qui tente alors de les disperser pour qu’ils regagnent leurs domiciles. Jeunes, hommes et femmes dansent en pleine rue; chantent différentes chansons locales à la gloire de la victoire. C'est la liesse! Le port du masque, pourtant obligatoire au Rwanda, n’est pas respecté. Un désordre total règne dans les rues de Kigali. Et le jeu du chat et de la souris s'installe entre la police et ces fans de foot.

«C’est la première fois que je vois les Amavubi dans cet état de forme. Merci pour nos joueurs qui se sont comportés dignement. Nous sommes très contents. Je vais passer cette nuit en fêtant. Même si la police m’arrête, je ne le regretterai jamais», déclare un supporter.

Les fans plébiscitent Sugira

Comme en 2016, c'est Sugira Ernest qui a marqué le but qualificatif des Amavubi. Ses fans scandaient d’ailleurs son nom. Le joueur, qui excelle en équipe nationale, est considéré comme le sauveur du Rwanda.

Ce mercredi, dans les boutiques et supermarchés, on ne parlait que de ce match qui a permis aux Amavubi d’atteindre les quarts de finale. D'ailleurs, des supporters blaguaient: «Sugira vient de sortir les Rwandais du confinement sans attendre la décision du conseil des ministres».

Vincent Mashami avait promis de passer le premier tour. Promesse tenue de cet entraîneur, proche de ses joueurs. Après cette qualification, les journalistes commentateurs du match contre le Togo répètent à qui veut l'entendre que leur équipe est capable de gagner ce CHAN. Ils soutiennent également que Mashami est le coach idéal pour les Amavubi. Des propos en totale contradiction de ceux qu’ils ont tenus après le match nul vierge contre Cabo Verde lors des éliminatoires de la CAN 2021. C'était au Stade Régional de Nyamirambo, en novembre dernier.

Le Rwanda avait besoin d’une victoire pour que les joueurs retrouvent la confiance. Cela faisait 6 matchs, dont 4 en éliminatoires pour la CAN 2021 et 2 pour ce CHAN, sans que les Amavubi marquent de but.

Désiré HATUNGIMANA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram