fbpx
French VERSION

CHAN 2021: Djiguy Diarra casse les codes

Malgré sa petite taille pour un gardien de but moderne (1m75), Djiguy Diarra (25 ans) s’impose dans les cages maliennes depuis 5 ans. Ce mercredi, le portier du Stade malien a largement joué sa partition et contribué à la 2e qualification du Mali en finale du CHAN.

Djiguy Diarra est le gardien Aigles A et locaux

Djiguy Diarra est atypique. Le gardien de but du Mali à cette 6e édition du CHAN mesure tout juste 1m75. Or, cette race de portier a disparu du football de haut niveau depuis Jorge Campos. Le magnifique gardien de but de la sélection mexicaine n’atteignait même pas les 170 cm. Son mètre soixante-huit ne l’empêche cependant pas d’être parmi les meilleurs à son poste dans les années 90. Grâce à sa détente, son charisme et sa capacité à lire le jeu et anticiper, Campos fascinait. Surtout, il était diablement bon dans les cages! Djiguy Diarra fait partie de cette lignée. Alors que les gardiens actuels dépassent tous pratiquement 1m85, le Malien fait 10 centimètres de moins.

Mais à l'image de Campos, Djiguy compense toutefois ce handicap par sa rapidité et son instinct de félin. Bon en un contre un, il sait également détendre tout son mètre soixante-quinze pour sortir les frappes de loin. Comme ce mercredi, lorsqu'il effectue deux arrêts décisifs contre la Guinée, en demi-finale du CHAN. Sa solide prestation contribue, en effet, à la qualification du Mali. Ce sera sa deuxième finale dans ce tournoi. Car il y a cinq ans au Rwanda, alors qu’il venait juste de fêter ses 21 ans, le Stadiste avait participait au bon parcours des locaux Maliens. Et de très belle manière d’ailleurs. Mais en finale, il ne peut rien faire face à l’armada offensive de la RD Congo qui lui colle 3 buts (3-0).

Condamné à faire carrière au Mali ?

Dimanche prochain, Djiguy Diarra tentera donc de hisser le Mali au sommet du CHAN et de détrôner le Maroc qui défendra son titre jusqu’au bout. Ce titre continental serait ainsi une belle récompense pour le gardien de 25 ans. Car sur le plan national, le natif de Bamako a tout remporté. Avec le Stade malien, il compte quatre titres de champion, deux Coupes du Mali et deux Supercoupes. En équipe A du Mali, qu’il fréquente régulièrement depuis 2015, cela fait trois ans qu’il est titulaire dans les cages. Mais ce joli CV ne lui ouvre pourtant pas les portes de l’Europe. Le portier risque même de faire toute sa carrière en Afrique. Pas à cause de sa taille. Mais parce que tout simplement, l’Afrique ne parvient pratiquement pas à exporter des gardiens dans les championnats européens.

C’est vrai qu’avec Yacine Bounou au FC Séville, Edouard Mendy à Chelsea, Alfred Gomis à Rennes et André Onana à l’Ajax Amsterdam, le continent africain peut se targuer d’avoir des gardiens titulaires en Europe. Mais quand on y regarde de près, excepté le Camerounais Onana, les trois autres ont grandi loin du continent. Ils n’y ont pas été formés et possèdent tous la double nationalité. Djiguy Diarra, lui, n’a même pas eu sa chance après le Mondial U20 extraordinaire de sa génération en Nouvelle-Zélande. Pourtant, il était un des grands artisans de la médaille de bronze décrochée par les Aiglons du Mali à cette compétition.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram