fbpx
French VERSION
,

CHAN 2021: «Le Togo devra prendre des risques» (Abalo)

Le Togo joue gros ce vendredi face à l’Ouganda, à Douala, après sa défaite lundi face au Maroc (0-1), sur un penalty toutefois contestable. Le sélectionneur des Eperviers locaux regrette le scénario du match contre les Marocains. Mais Jean-Paul Abalo assure que la page est tournée, et que son équipe est prête à répondre au défi proposé par les Cranes.

Jean-Paul Abalo, coach des Eperviers locaux du Togo

Jean-Paul Abalo, vous êtes le sélectionneur de cette équipe du Togo. Avez-vous digéré la défaite concédée face au Maroc, consécutive à une décision litigieuse de l’arbitre malgache, M. Rakotojoama ?

Il le faut bien. On ne va pas sans arrêt revenir et penser à ce qu’il s’est passé lundi à Douala. Même si c’est toujours difficile à accepter. L’arbitre a accordé un penalty imaginaire au Maroc. Il aurait dû également en siffler au moins un en notre faveur, et peut-être deux. Il faut faire avec, passer à autre chose et s’occuper du prochain match, mais c’est difficile d’admettre que le sort d’une rencontre puisse basculer à cause de la décision d’un arbitre. De toute manière, je sais très bien comment cela fonctionne en Afrique: souvent, les penaltys sont accordés aux grosses équipes. Le Maroc en est une. C’est ainsi. Au passage, je ne comprends pas pourquoi la VAR n’est pas utilisée dès le premier tour.

Hormis ce fait de jeu marquant, quel bilan faites-vous de ce premier match ?

Déjà, il ne faut pas oublier que le Maroc est le tenant du titre, et qu’il est un des favoris de ce CHAN. Nous avons réussi à leur poser quelques problèmes dans le jeu, avec quelques occasions, même si nous avons peut-être été un peu trop timides. Mes joueurs ont fait preuve d’une très belle solidarité. Sans cela, nous aurions peut-être perdu un peu plus largement. On dit souvent que le premier match est le plus difficile, qu’il est compliqué de rentrer dans un tournoi, et qu’ensuite, les choses vont mieux. J’espère que ce sera le cas pour le Togo.

Votre sélection paie-t-elle les conséquences d’une préparation parfois un peu compliquée ?

Nous avons joué seulement deux matchs amicaux, contre le Bénin (0-1, 0-0), conclus tardivement, juste avant notre départ pour le Cameroun. Nous aurions dû en jouer un ou deux autres en plus, mais les contacts noués avec le Mali et la Guinée n’ont pas abouti. Je pense qu’on aurait eu besoin de plus de matchs amicaux pour régler certaines choses, nous aurions pu en profiter. N’oubliez pas qu’au Togo, cela fait presque un an qu’il n’y a plus de championnat ! Les joueurs sont donc en manque de compétition. Ils sont encore jeunes, donc peu expérimentés. Et le Togo participe pour la première fois de son histoire au CHAN. Tout cela peut expliquer en partie notre entrée en matière un peu timide dans le tournoi.

Le Togo s’apprête à affronter l’Ouganda, pour un match déjà presque décisif. Que savez-vous de cette sélection ?

J’ai regardé le match de l’Ouganda face au Rwanda (0-0). On a pu voir que cette sélection a des arguments physiques intéressants. Il y a aussi des joueurs qui vont vite. C’est une équipe qui est difficile à jouer, qui n’a sans doute pas donné sa pleine mesure contre le Rwanda. Je m’attends à un match avec pas mal d’engagement des deux côtés. Nous devrons prendre des risques pour marquer. Ce match sera très important. Il y aura eu juste avant Maroc-Rwanda. Si le Maroc gagne, et que nous ne perdons pas, la dernière journée sera décisive pour nous, mais aussi pour le Rwanda et l’Ouganda.

Vous séjournez depuis un peu plus d’une semaine au Cameroun. Quel est votre sentiment sur l’organisation ?

Tout se passe bien. Nous jouons sur une bonne pelouse, les conditions d’entraînement sont bonnes, celles d’hébergement également. Le Cameroun fait tout ce qu’il faut pour que les choses se déroulent le mieux possible.

Propos recueillis par Alexis BILLEBAULT

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram