fbpx
French VERSION

CHAN : des 1/2 finales alléchantes et des chiffres révélateurs

Le CHAN s’approche de son épilogue. Il ne reste plus que quatre équipes pour un trophée. Les deux finalistes seront connus ce mercredi. . Mali-Guinée et Maroc-Cameroun sont les deux superbes affiches de ce dernier carré d’un tournoi marqué par la polémique sur les tests Covid-19.

Pierre Etame lors de Cameroun - Zimbabwe au CHAN le 16 janvier 2021 à Yaoundé.
Pierre Etame lors de Cameroun - Zimbabwe au CHAN le 16 janvier 2021 à Yaoundé.

Un derby ouest-africain qui s’annonce serré

Plus que deux matchs pour le bouquet final du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2021. Au programme, deux affiches alléchantes. La première mettra aux prises le Mali et la Guinée. Un derby ouest-africain prometteur. Comme à chaque fois que les deux voisins s’affrontent, la rencontre s’annonce très serrée. C’est du moins ce que laissent présager les chiffres présentés par les deux adversaires depuis le début du tournoi. Le Mali marque peu (3 buts) mais reste hermétique derrière. Les Aigles n’ont encaissé qu’un seul but en quatre matchs.

Une attaque de feu contre une défense de fer

Le Syli, en revanche, reste plus prolifique sur le plan offensif (7 buts) mais plus fébrile derrière. Les hommes de Lappé Bangoura ont ramassé la balle au fond de leurs filets à trois reprises. S’ils ont eu toutes les peines du monde à se défaire du Rwanda en quart de finale, la tâche a été encore plus compliqué pour les Aigles. Il a fallu en effet les tirs au but pour voir les Maliens valider leur ticket pour le dernier carré. Une prolongation qui peut peser sur la rencontre. Mais c’est le match d’une vie. Et les Maliens ont montré depuis le début qu’ils ont du jus en réserve.

Maroc-Cameroun, un alléchant choc de Lions

La seconde demi-finale est encore plus explosive. Une finale avant la lettre entre le pays hôte, le Cameroun, et le champion en titre, le Maroc. Un duel de Lions qui promet des étincelles. Mais la balance des chiffres penchent du côté des Marocains. Les Lions de l’Atlas ont montré plus d’autorité et d’assurance que les Indomptables. Offensivement, les champions en titre survolent notamment les débats avec 9 buts au compteur. Ils détiennent d’ailleurs la meilleure attaque du tournoi. Mais leurs adversaires qui n’en ont inscrit que quatre peuvent compter sur leur solidité défensive.

Le Maroc favori mais…

Les Camerounais n’ont encaissé que deux buts. C’est un de moins que les Marocains qui partent favoris de cette confrontation. Mais les champions en titre devront tout de même se méfier. Devant leur public, les Lions Indomptables ont déjà réussi à dissiper les doutes qui ont accompagné leur préparation. Ils comptent en tirer profit au maximum pour déjouer les pronostics. La victoire (2-1) en quart de finale face à la République démocratique du Congo suffit largement comme avertissement aux Marocains. Cette demi-finale ne sera pas une promenade de santé.

Le Maroc, meilleure attaque

Le suspense est resté intense depuis le début du CHAN. Mais le tournoi n’a pas explosé les records en termes de buts. 54 buts ont été inscrits en 28 matchs. Et la palme revient au Maroc et à la Guinée. Les Lions de l’Atlas détiennent l’attaque la plus prolifique avec 9 réalisations. Le Syli suit avec 7 buts dont trois de Yakhouba Barry qui occupe la tête du classement des buteurs. Les deux équipes ont l’occasion de soigner davantage leurs stats.

Le Mali, parole à la défense

Le Mali doit sa présence dans le dernier carré à sa solidité défensive. S’ils ne sont pas autoritaires devant, les Aigles s’appuient sur une arrière-garde de roc. Ils n’ont en effet encaissé qu’un seul but en quatre rencontres. Un chiffre qui fait d’eux la meilleure défense de ce tournoi. La Guinée devra donc bander les muscles pour faire sauteur le verrou.

La polémique Covid-19

Malgré les incertitudes, le CHAN a finalement pu se tenir. Le coronavirus n’a d’ailleurs pas réussi a entamé la passion des Camerounais pour le foot. En dépit des craintes, le public répond toujours présent à la limite des règles fixées. On pouvait en effet s’attendre à pire côté ambiance et mobilisation. Même si on est encore loin de l’engouement des précédentes éditions. Néanmoins, le Covid-19 aura pesé sur le tournoi. Plusieurs équipes ont dû se passer de certains de leurs joueurs.

Le Cameroun accusé de fraude

On retiendra surtout la polémique autour des tests avec des soupçons de fraude. A l’image des supporters de la RDC, beaucoup accusent le pays hôte d’avoir falsifié les résultats pour affaiblir équipe. Des allégations qui ont quelque peu terni l’image de ce CHAN. Mais au bout du compte, c’est beaucoup de bruit pour rien. A part, bien sûr, une grosse frustration pour les Léopards sortis en quart par le Cameroun.

Wahany Johnson SAMBOU

Le CHAN en chiffres

Buts : 54 buts en 28 rencontres

Meilleure attaque :

Maroc : 9 buts

Meilleure défense

Mali : 1 but

Pires attaques :

0 but marqué : Namibie

Pires défenses :

Ouganda : 7 buts

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram