fbpx
French VERSION

Charles Bado: «Je viens pour arracher la présidence de la Fédération Burkinabè de Basketball»

Ancien basketteur, ancien secrétaire général de la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA) entre 2012 et 2016, Charles Bado est candidat à la présidence de la FEBBA pour le mandat 2020-2024. Dans cet entretien exclusif à Sport News Africa, il revient sur ses motivations et ses projets pour le basket burkinabè.

 SNA : Vous êtes candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de basketball. Qu’est-ce qui motive cette décision?

Charles Bado : Je pense que ce n’est un secret pour personne, le basket burkinabè n’est pas au meilleur de sa forme en ce moment. Vu la situation, j’ai tout simplement décidé de prendre les devants afin d’organiser la reconstruction d’un édifice que nous, amoureux du basket, avions mis du temps et de l’énergie à bâtir. Notre basketball doit briller à nouveau et aller bien au-delà de ce qu’il était. Telle est ma motivation.

SNA : Justement, qu’est-ce qui explique cette mauvaise passe ? Quel est votre diagnostic ?

Charles Bado : Bien entendu, la responsabilité de cette crise que traverse notre basket est partagée entre le Ministère, la Fédération, les ligues, les clubs, les entraîneurs, les arbitres, les joueurs et même les supporters. Et tout un chacun doit l’assumer. Mon diagnostic est clair et simple, nous sommes en présence d’un manque d’organisation, de planification, de communication, de vision et surtout de passion.

SNA : Alors, que comptez-vous faire pour remettre le basket sur les rails ?

Charles Bado : Je vais d’abord rétablir la confiance, maintenir la concertation permanente entre tous les acteurs et partager ma vision avec eux. Ensuite, fixer l’objectif commun que nous allons nous organiser à atteindre avec les personnes qu’il faut aux places qu’il faut.

SNA : Qui sont vos soutiens ?

Charles Bado : Mes soutiens sont divers et multiples. Ils vont des plus hautes autorités de l’État aux clubs de basketball alliés, en passant par les amoureux de la balle au panier, qui se reconnaîtront. Excusez-moi de ne pouvoir les citer de peur d’en oublier. Mais rassurez-vous, la machine derrière le candidat que je suis est énorme et déterminée.

SNA : Qu'est ce qui vous fait croire en vos chances ?

Charles Bado : J’ai toutes les chances de sortir victorieux parce que j’ai les meilleurs soutiens à tous les niveaux. Comme je l’ai déjà dit dans une interview précédente, je ne viens pas pour battre campagne, je viens pour arracher la présidence de la Fédération burkinabè de basketball.

SNA : Quels sont les grands axes de votre programme ?

Charles Bado : Mon programme va s’articuler autour de 5 axes majeurs. Le premier, c’est l’intensification des compétitions pour toutes les catégories et la redynamisation des équipes nationales. Le deuxième, l’organisation institutionnelle efficace des structures nationales de basket et la création de nouvelles ligues et districts. Le troisième axe, c’est le renforcement des capacités des acteurs (administrateurs, coaches, arbitres, journalistes, médecins, statisticiens…) par la formation tout azimut. Le quatrième axe, c’est le développement du marketing sportif et la promotion des TIC (site web dynamique, application Android, licence biométrique…). Enfin le cinquième axe concerne la recherche et la signature de partenariat gagnant-gagnant avec des structures stratégiques burkinabè et internationales.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram