Cinq choses à savoir sur le Roi Pelé

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus peopleKongossa

Cinq choses à savoir sur le Roi Pelé

Le Roi Pelé fête ses 80 ans aujourd’hui. 43 années après son retrait des terrains de foot, la légende du gamin de Rio Janeiro reste intacte. Petits et grands continuent de l’adorer. Sport News Africa vous propose 5 choses à savoir sur celui que beaucoup considèrent comme le meilleur footballeur de tous les temps.

Pelé, un surnom légendaire

Le nom Pelé restera éternel. Et pourtant même le principal concerné ne sait pas exactement d’où lui vient ce surnom. Plusieurs explications ont été données au cours de sa carrière. Mais la plus plausible selon Edson Arantes Do Nascimento (son nom à l’état civil) vient de son enfance. Son papa, ancien footballeur amateur avait un coéquipier gardien de but du nom de Bilé. C’était l’idole du petit Edson qui adorait jouer avec lui. Et il l’appelait «Pilé». Cette déformation est restée. Le jeune qui voulait en premier devenir gardien de but se faisait alors appeler «Pilé» qui finit par devenir Pelé. C’est désormais plus qu’un surnom mais une marque. Car même à 80 ans, les sponsors continuent de se bousculer à sa porte. Grâce à son sourire qui l’accompagne toujours et l’image positive qu’il ne cesse de dégager. Mais aussi ses actions humanitaires.

Vainqueur du Mondial à 17 ans

Son cadet et compatriote Luis Nazario Da Lima Ronaldo remporte la Coupe du monde avec le Brésil en 1994. Mais Il Fenomeno ne participe à aucune rencontre lors de ce 4e sacre des Auriverde aux USA. Tout le contraire du petit Edson Arantes Do Nascimento. A 17 ans, Pelé prend part pour la première au Mondial en 1958. Blessé juste avant la compétition qui se joue en Suède, le prodige brésilien rate les deux premières sorties de la Seleçao. Il démarre son tournoi lors du 3e match de poule gagné devant l’URSS grâce à un doublé de Vava. Le Brésil se qualifie en quarts. Et c’est à partir de cette étape que le joyau brille. Il donne la victoire contre le Pays de Galles (1-0). En demi-finale, il assomme la France par un triplé (5-2). En finale, son doublé pèse dans le succès contre le pays organisateur Suède (5-3). En quatre matchs disputé, Pelé marque 6 buts et offre au Brésil sa première étoile. Il en gagnera deux autres en 1962 et 1970.

116 matchs disputés en une année

Augmenter les compétitions et les matchs amicaux pour renflouer les caisses des clubs qui ont une masse salariale énorme ne date pas d’aujourd’hui. Santos, club du Roi Pelé, utilisait déjà ce procédé dans les années 60 pour gagner de l’argent et pouvoir payer le salaire du phénomène. Ainsi en 1960, alors qu’il n’a que 20 ans mais est déjà une star planétaire, Pelé participe à 116 matchs toutes compétitions confondues. Aujourd’hui, sur une année les joueurs participent au maximum à une soixantaine de rencontres. Santos effectue plusieurs tournées amicales à travers le monde pour profiter de l’aura de son génie et récolter des fonds. Cependant, cela à une conséquence sur la santé de Pelé. Le légendaire numéro 10 contracte des blessures. Car, s’il est adulé par les fans, les défenseurs adverses ne lui font aucun cadeau sur le terrain. Il est très souvent victime d’agressions.

75000 spectateurs lors de ses adieux

Le Roi Pelé passe l’essentiel de sa carrière au Brésil sous le maillot de Santos. Il y joue pendant 18 ans. Toutefois, après avoir écrit sa légende avec ce club, il décide d’aller finir sa carrière aux USA. Il s’engage avec le Cosmos en 1975. Dans ce club, il évoluera avec la légende allemande Franz Backenbauer qui vient également finir sa carrière. Les deux stars remportent le championnat en 1977 et Pelé décide de mettre un terme à sa carrière à la suite de ce sacre. Pour ses adieux, il organise un match entre son ancien club Santos et Cosmos. 75000 spectateurs sont présents à ce jubilé. On lui attribue plusieurs records dont celui du plus grand nombre de buts inscrits (1281 buts en 1363 matchs).

Athlète du siècle, musicien, politicien…

L’aura de Pelé dépasse le football. En effet, en 1999 le Comité international olympique (CIO) le nomme ainsi que 10 autres légendes du sport «athlète du siècle». Les 10 autres sont : Mohamed Ali (boxe), Michael Jordan (basket), Steffi Graf (tennis), Alain Prost (Formule 1), Mark Spitz (natation), Anne-Marie Moser-Proell (ski), Carl Lewis (athlétisme), Jean-Claude Killy (ski et sports mécaniques), Nadia Comaneci (gymnastique), Dawn Fraser (natation). Edson Arantes Do Nascimento a également obtenu plusieurs autres distinctions.

Outre sa carrière de footballeur, Pelé s’est aussi essayé à la musique. Il compte quelques chansons. Son dernier morceau date d’ailleurs des JO 2016 à Rio. Il a également été ministre des Sports au Brésil. Les Nations Unies l’élèvent au rang de «Citoyen du monde» en 1977. En 1994, il est le premier sportif nommé ambassadeur de l’UNESCO.

Yacine DIENG

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com