fbpx
French VERSION

Cinque Mulini : doublé éthiopien, encore Gemechu !

Gemechu et Melak signent le doublé éthiopien au 89e Cinque Mulini, en Italie. Soit la deuxième étape du circuit mondial de cross-country, après le Campaccio, dimanche dernier. Tsehay s’illustre donc de nouveau, en sept jours. Mais, cette fois, dans le parcours emblématique de San Vittore Olona. Alors que son homologue masculin domine avec la manière le détenteur du titre, le Kenyan Leonard Kipkemoi Bet.

Le podium féminin du 89e Cinque Mulini
Le podium féminin du 89e Cinque Mulini

Tsehay Gemechu et Nibret Melak sont sous le feu des projecteurs depuis deux dimanches, avec leur succès au Cinque Mulini. Les Éthiopiens étant, respectivement, vainqueur en dames et deuxième chez les messieurs au Campaccio. Mais, le second rendez-vous mondial du cross-country consacre encore la domination de l’Afrique.

Doublé éthiopien

Ça se jouait, en effet, chez les dames entre Gemechu, sa compatriote éthiopienne Alemitu Tariku et les Kenyanes Sheila Chelangat et Beatrice Chebet. Ce quartette se détache rapidement de la Burundaise Francine Niyomukunzi après le premier tour. Mais Tariku aussi flanche au 2e tour. Elle laisse alors Chebet, Gemechu et Chelangat s’expliquer devant.

Après avoir longtemps mené le dernier tour, Chebet n’a, cependant, pas pu répondre au coup de reins de Gemechu dans la dernière ligne droite. L’Éthiopienne termine ainsi en 18’53 et s’offre une deuxième victoire médiatisée en sept jours.

«Je me sens bien, soupire Gemechu. C'était une course formidable pour moi. Je suis heureuse d'avoir remporté ma deuxième course consécutive. Je vais maintenant retourner en Éthiopie pour préparer ma prochaine course sur 10 000 m à Hengelo», déclare-t-elle à World Athletics.

Le hold-up de Melak

Béatrice Chebet finit donc 2e en 18’56, devant sa compatriote Sheila Chelangat (19’22). Alemitu Tariku termine 4e (19’31), suivie de la Burundaise Francine Niyomukunzi (20’11) et de l’Ougandaise Clementine Mukadanga (20’21). La Rwandaise Musabyeyezu Adeline (20’32) et la troisième Éthiopienne Addisalem Belay Tegegn (20’32) se partagent la 7e place.

Cinque Mulini - Melak

La 89e édition du Cinque Mulini va aussi à Nibret Melak, chez les messieurs. L’Éthiopien de 21 ans enlève, en effet, la deuxième étape des 10,2 km du circuit mondial de cross-country, en 28’57. Mais, après un sprint spectaculaire avec le champion en titre, Leonard Kipkemoi Bett. Melak accélère au bon moment et devance d'une seconde le Kenyan (28’58).

16 succès partout entre Kenyans et Éthiopiens

La domination attendue des athlètes africains a bien eu lieu puisque le champion 2020 ne devance également que d’une seconde l’autre Éthiopien, Muktar Edris (28’59). D’ailleurs, le double champion du monde du 5000 m et deux fois lauréat de l’épreuve est à égalité avec l’Ougandais Oscar Chelimo. Ce dernier a aussi bouclé en 28’59 devant ses compatriotes Hosea Kiplangat (29’02) et Samuel Kibet (29’06).

Après avoir ainsi assuré le spectacle, Gemechu et Malek marquent ce 89e Cinque Mulini, très particulier dans ce contexte de Covid-19. Mais, ils permettent à l’Éthiopie d’égaliser à 16 victoires partout avec le Kenya, selon sempionenews.it.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram