fbpx
French VERSION

Conférence Est-finale 1 : Les Bucks cloués par leur maladresse à trois points

Giannis Antetokounmpo s’est bien démené dans le match 1 de la finale de la Conférence Est entre son équipe Milwaukee et Atlanta. Mais, ses 34 points n’auront pas suffi pour donner la victoire aux siens défaits 113-116. Face à un Trae Young époustouflant, les Bucks devront être plus adroits derrière l'arc.   

Giannis défend sur Trae Young
Giannis Antetokounmpo défend sur Trae Young

Giannis Antetokounmpo et Milwaukee ont rendu les armes face à l’Atlanta  de Trae Young (113-116) dans le premier duel de la finale de la Conférence Est, dans la nuit du mercredi au jeudi 24 juin. Emmené par Giannis Antetokounmpo toujours égal à lui-même (34 points, 12 rebonds, 9 passes décisives) ou encore Jrue Holiday (33 points, 10 passes), Milwaukee a pourtant bien répondu présent dans ce match 1 de la série. Seulement, les Bucks ont été maladroits sur les tirs à trois points avec seulement 8 paniers convertis sur 36 tentatives. Un homme porte d’ailleurs le symbole de cette maladresse derrière l’arc : Kris Middleton. Le joueur n’a engrangé aucun point sur ses neufs tirs à trois points dans ce premier match.

Malgré cela, sur le parquet, ce sont deux équipes affutées qui se sont affrontées ce jeudi. Pour les Hawks, un homme était attendu et, il n’a pas manqué au rendez-vous. En effet pour espérer gagner les Bucks, Atlanta avait besoin d’un Trae Young au top de sa forme. Le meneur de jeu n’a pas déçu. Avec 48 points, 11 passes décisives et 7 rebonds, le joueur n’a pas eu beaucoup de mal face à Jrue Holiday, connue pour sa rigueur défensive. Ses 11 points dans le dernier quart temps ont permis aux Hawks de passer devant leur adversaire dans la dernière minute du match.

Giannus donne le ton pour les prochains matches

Pour espérer revenir à égalité d’Atlanta lors du match 2, prévu dans la nuit du vendredi au samedi 26 juin, Milwaukee devra compter sur la révolte de son homme fort, Giannis Antetokounmpo. Si sa performance lors de ce premier match n’est pas si mal, il faudrait tout de même que le « Dieu grec » hausse son niveau de jeu face à cette formation d’Atlanta qui joue sans pression. Surtout qu’en face de lui, un homme emporte tout sur son passage : Trae Young.

S’exprimant d’ailleurs sur la performance de Trae Young après la rencontre, Giannis n’a pas manqué de reconnaitre le talent du meneur de jeu des Hawks, tout en donnant le ton pour les matches à venir : « Quand Trae Young peut mettre ses floaters, quand il dicte le tempo et qu’il lance des alley-oops, il est dans sa zone de confort. On doit lui rendre les choses plus difficiles et le faire jouer de nombreux 1 contre 1. Il a mis 48 points mais c’est un grand joueur, évidemment qu’il va marquer des paniers. De la première à la dernière minute on va devoir lui rendre la vie compliquée. » Voilà qui promet le feu.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram