fbpx
French VERSION

Congo : le volleyball se remet du coronavirus

Après neuf mois d’arrêt du fait des restrictions inhérentes à la lutte contre le coronavirus, le volleyball congolais reprend du service. Avec beaucoup de difficultés dont la « lente » mobilisation des moyens.

De notre correspondant au Congo, 

 

Le volley est à la relance au Congo Brazzaville

De nouveau de l’ambiance au gymnase Henri Elendé au sud de Brazzaville. Depuis la relance des activités du volleyball par la Fédération congolaise de volleyball (FECOVO), il y a deux mois,  ce temple de sports grouille encore de monde.

Les jours ouvrables, des clubs s’y entraînent, à l’image de DGSP séniors hommes. «Nous avons repris les entraînements question de bien nous défendre pendant les championnats départementaux en cours», explique Galvin Malanda, coach de DGSP rencontrés ce début de semaine après les entraînements.

Les week-ends sont réservés aux matches des championnats départementaux ou régionaux : toutes catégories et toutes versions confondues. Comme à l’époque, avant la suspension des activités sportives par les autorités en vue de lutter contre la propagation du coronavirus.

La fin d’une léthargie de neuf mois

Ce qui sonne le glas d’une léthargie de neuf mois. Et donc le début de relance du volleyball au Congo. Au grand bonheur des acteurs du secteur. A l’instar de Charline Bihamou, joueuse dans le club Kinda Odzoho séniors dames.

Charline est en contrat avec Feni VD de Libreville au Gabon. Mais là-bas, le volleyball n’est pas encore relancé à cause du coronavirus. L’occasion de renforcer son club formateur Kinda Odzoho.  «Suite à un accord avec les deux fédérations, je profite de ces vacances pour prêter main forte à l’équipe qui m’a formée en attendant la reprise du championnat de l’autre côté de Libreville», soutient-elle.

Le principal enjeu de ces championnats départementaux qui se jouent dans les onze autres départements du pays, reste la participation aux championnats nationaux qui se joueront du 4 au 12 septembre prochains à Brazzaville.

De quoi aider la Fédération congolaise de volleyball (FECOVO) à bien préparer les événements internationaux à venir. «Il y a des joueurs et joueuses venus du Gabon, il y a d’autres en fin contrat avec leurs clubs qui se trouvent sur place au pays. C’est un grand avantage lorsqu’il s’agira de regrouper tout le monde avant d’aller au Caire pour le championnat d’Afrique séniors hommes», se félicite Christian Tsobgny, conseiller du président de la FECOVO.

Lente mobilisation des moyens

Mais si la reprise du volleyball semble avoir réussi, les membres de la FECOVO doivent faire preuve de patience suite au retard dans la mise à disposition des moyens. «Depuis le mois d’avril, le dossier a été déposé à la direction générale des sports afin de valider le dossier et de l’envoyer au trésor pour que l’État puisse de rendre disponible la prise en charge des Diables rouges. Il est difficile dans ces conditions de mettre l’équipe en préparation si on n’a pas de retour de la direction générale des sports», rappelle M. Tsobgny.

À la direction générale, on reconnaît avoir reçu le courrier de la FECOVO. «Oui, il y a longtemps que nous avons reçu le dossier de la FECOVO. C’est d’ailleurs l’une des fédérations congolaises les plus responsables qui savent se débrouiller avec les moyens du bord. Nous avons transmis le dossier au ministère des Sports pour que ce dernier  l’envoie au trésor», reconnaît Furet Likoue, chef de service du sport de haut niveau à la direction générale des sports.

Une source proche du ministère confirme la réception du document. «Mais on doit attendre le ministère des finances. Tous, nous savons que le pays est en crise. Il faut donc s’armer de patience», recommande la source.

John NDINGA-NGOMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram