fbpx
French VERSION

Copa America : cette fois-ci, Messi sourit avec l'Argentine

Il a longtemps couru après, et enfin il l’a. Lionel Messi a remporté cette nuit son premier trophée majeur avec son pays. Face au Brésil, l’Argentine a remporté la finale de la Copa America (1-0) grâce à Angel Di Maria. Le 15e sacre de l'Albicéleste dans l'histoire de cette compétition.

Messi-Copa America
Messi avec la coupe de la Copa America

Enfin, la malédiction est brisée pour Lionel Messi ! Le génie argentin a décroché cette nuit son premier trophée majeur avec l’Albicéleste en remportant la Copa America face au Brésil de Neymar (1-0). Après avoir connu plusieurs désillusions sous les couleurs de l’équipe nationale, avec notamment 5 finales perdues lors de ces dernières années, le numéro 10 argentin est pour cette fois-ci récompensé, au grand bonheur de tout un pays.

Si Lionel Messi a été omniprésent dans ce tournoi avec notamment 4 buts et 5 passes décisives, cette victoire finale porte toutefois la marque de toute une équipe, engagée et dévouée pour son capitaine. Portés par cet état d’esprit, Messi et ses coéquipiers ont réussi à venir à bout du pays hôte de cette Copa America, le Brésil. Une grande prouesse ! Une belle revanche sur l’histoire pour l’Albicéleste qui avait perdu dans ce même pays et dans ce même stade de Maracana la finale de la Coupe du monde 2014 contre l’Allemagne.

Di Maria compagnon de longue date de Messi

A l’instar des autres matches qu’ils ont disputé dans ce tournoi, les Argentins ont tout donné lors de cette finale pour remporter ce trophée qui les fuyait depuis 1993. Alors qu’il avait débuté le tournoi sur le banc, Di Maria a été le héros de la rencontre face au Brésil. C’est lui, compagnon de guerre de longue de date de Lionel Messi ( il ont joué ensemble en U20, en sélection olympique et aujourd’hui en équipe A) qui a délivré le peuple argentin. D’un joli lob bien inspiré (21e), il a inscrit le seul et unique but du match. Tout un symbole.

Lionel Messi peut aussi dire merci à un homme, Emiliano Martinez, le gardien de but d’Aston Villa. Déjà lors de la demi-finale face à la Colombie, c’est lui qui avait qualifié son équipe lors de la séance de tirs au but en arrêtant trois penalties des Colombiens (1-1 ; 3-2 t.a.b). Une fois encore cette nuit, le gardien de but de l’Albicéleste a été décisif sur sa ligne, permettant à son équipe de garder son avance jusqu’au coup de sifflet final du match.

Avec ce trophée remporté en sélection, Lionel Messi entre un peu plus dans l’histoire du football. A 34 ans, le génie argentin, élu meilleur joueur du tournoi (ex-aequo avec Neymar), jouait certainement la dernière Copa America avec son équipe. Et pour cette fois-ci, « Léo » était du coté des vainqueurs.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram