fbpx
French VERSION

Cyclisme : les circonstances du décès de Dieudonné Ntep, le sélectionneur du Cameroun

Le sélectionneur de l’équipe de cyclisme du Cameroun, Dieudonné Ntep, est décédé ce lundi 10 mai. Il a perdu la vie dans un accident de la route survenu entre Yaoundé et Douala.

De notre correspondant au Cameroun

 

Dieudonné Ntep.
Dieudonné Ntep.

La sélection de cyclisme du Cameroun est orpheline. Les Lions Indomptables du vélo ont perdu leur entraîneur. Dieudonné Ntep est décédé dans la soirée du lundi 10 mai dans un grave accident de la circulation. L’homme de 61 ans partait de Yaoundé pour Douala, à bord d’un minibus de la Fédé camerounaise de cyclisme (Fécacyclisme).

Le drame s’est produit aux environs de 17 heures. Après une réunion de travail à la Fécacyclisme, suivie d’un arrêt au ministère des Sports où il a déposé un rapport, Dieudonné Ntep a ensuite pris la route de Douala en compagnie du mécanicien et du responsable médical de la sélection nationale. En plus du chauffeur, ils étaient donc quatre à bord du véhicule.

Un mort, trois blessés

«La délégation se rendait à Douala à l'effet de préparer un voyage pour le Benin où l'équipe cycliste du Cameroun est invitée à prendre part au Tour de ce pays dans quelques jours», explique Jean-Baptiste Biaye, le responsable de la communication de la Fécacyclisme.

Ntep et ses compagnons de route n’arriveront à destination. Après avoir parcouru une trentaine de kilomètres, leur véhicule a été percuté sur le côté droit par un camion de type semi-remorque. Le minibus a été littéralement broyé (voir photo).

Dieudonné Ntep serait décédé sur le coup. Les autres passagers du minibus eux, s’en sortent avec de légères blessures. «Les trois rescapés de l'accident sont sains et saufs, souffle une source à la fédération camerounaise. Ils ont été conduits dans un hôpital où ils devaient effectuer plusieurs radios et autres examens. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes réelles de l’accident.»

D’après nos informations, le chauffeur du gros porteur appartenant à une société brassicole, a tenté de s’enfuir. Mais, nous dit-on, il a vite été rattrapé par la gendarmerie.

L’Afrique du vélo en émoi

Depuis l’annonce du décès de Dieudonné Ntep, l’Afrique du vélo est en émoi. Du Cameroun en Côte d’Ivoire en passant par le Burkina Faso, le Bénin et d’autres pays du continent, les hommages se multiplient.

«Bien triste nouvelle, a réagi Allah-Kouamé, le président de la Fédération ivoirienne, par ailleurs vice-président de la Confédération africaine de cyclisme. Nous connaissions bien en Côte d'Ivoire le coach Ntep, qui a conduit à plusieurs reprises l'équipe nationale de cyclisme du Cameroun au Tour de Côte d'Ivoire. Nos condoléances au président de la Fécacyclisme,  aux membres, et à sa famille biologique. Que son âme repose en paix.»

Né le 28 décembre 1959, Dieudonné Ntep était un ancien cycliste. Outre les compétitions nationales, il a participé aux épreuves de contre-la-montre par équipe aux Jeux olympiques d'été de 1984.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram