fbpx
French VERSION

Cyril Domoraud : « Didier Drogba n’a jamais été présent à l’AFI »

Le choix de l’Association des footballeurs ivoiriens est incompris et vivement critiqué. Aussi bien par certains de ses membres que par la maison mère Fifpro, le syndicat mondial des joueurs de football. Censée être un tremplin à la candidature de Didier Drogba, un de ses membres fondateurs,  l'AFI a choisi d’appuyer celle de son rival Idriss Diallo. Cette décision risque de casser la dynamique unitaire de l’association en ces périodes de renouvellement de la classe dirigeante du football ivoirien. Cyril Domoraud, le président de l’AFI explique les raisons de ce choix controversé dans un entretien avec Life TV. 

L’ancien défenseur ivoirien trouve cohérent le soutien apporté par l’AFI à Yacine Idriss Diallo. «On a fait un combat pendant trois ans avec Yacine Idriss Diallo avec la Ligue ivoirienne. Il m’a appelé pour me dire qu’il va se présenter et, nous lui avons donné notre accord», explique-t-il.

Cyril Domoraud révèle par ailleurs avoir entrepris des démarches pour que Drogba soit candidat à la FIF, sans succès. A l’époque, le GX, un regroupement de footballeurs et de dirigeants dont les plus emblématiques sont Jacques Anouma, Roger Ouégnin, Salif Bictogo, Abdoulaye Koné, Armand Gohourou et Cyril Domoraud, se battaient contre la gestion de Sidy Diallo, le président sortant. Ce dernier les avait battus en septembre 2011.

«Il y a trois ans, je suis allé voir Didier Drogba avant le combat du GX. Je lui ai dit que nous et certains clubs souhaitions qu’il soit notre candidat à l’élection de la présidence de la FIF. Didier m’a dit non. Alors, nous avons continué notre démarche. Et à quelques semaines de l’annonce de Sidi Diallo de se retirer de la course, j’ai à nouveau rencontré Drogba. Il me dit qu’il est candidat. C’était trop tard», déclare l’ancien footballeur.

"On doit respecter la maison dans laquelle on habite"

ActivitésSelon, l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Drogba n’a pas d’égards pour l’AFI. «Didier ne nous a pas approchés pour sa candidature. On doit respecter la maison dans laquelle on habite. D’ailleurs, Didier Drogba n’a jamais été présent à l’AFI. Sur 11 ans, il est venu qu’une seule fois. La deuxième fois qu’il m’a rencontré, c’était pour me parler de sa candidature», révèle Cyril Domoraud

Ce lâchage en règle de sa famille naturelle compromet la candidature de Drogba. Selon les règles de la FIF, tout candidat a besoin d'obtenir le parrainage d’un des cinq groupements d’intérêt reconnus. Il s’agit des anciens joueurs, des arbitres, des entraîneurs, des médecins ou de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI). Les deux premiers groupes ont choisi de soutenir son rival Sory Diabaté. Et le troisième et le dernier ont adoubé le candidat Idriss Diallo. Il ne reste plus que le soutien des médecins pour que Drogba puisse rester dans la course à la présidence de la FIF. L’élection de la présidence de la FIF est prévue le 5 septembre 2020.

Aristide NGUEMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram