fbpx
French VERSION

Dopage - Robel Fsiha prend quatre ans

Érythréen d’origine, mais Suédois de nationalité, Robel Fsiha a été rattrapé par la patrouille anti-dopage en février. La sentence est tombée cette semaine : quatre ans de suspension. 

Un uppercut en pleine piste. Course déloyale ? Non, pour les tricheurs, pas de quartier. Robel Fsiha aura quatre ans pour méditer cette règle. La peine paraît lourde pour l’Érythréen, qui défend les couleurs de la Suède, mais c’est le prix à payer. Reconnu coupable de dopage, le champion d’Europe de cross-country a écopé de quatre ans de suspension. Autant dire que les instances anti-dopage suédoises ne badinent pas avec la triche. C’est dur, mais c’est la loi.

Le coureur de 24 ans avait été suspendu provisoirement en février, après la découverte de testostérone artificielle dans ses analyses. Il avait alors accusé un médicament contre le rhume. Une justif qui n’a pas convaincu la police anti-triche de la Suède dont il est devenu en décembre le premier athlète à être sacré champion d’Europe. La chute des étoiles est toujours brutale. Le bonhomme a jusqu’en juin pour faire appel. Le cas échéant, il va falloir se montrer plus convaincant.    

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram