Égypte: Mido tacle sévèrement Salah

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneActus FootballFootballKongossaSport News AfricaUNE

Égypte: Mido tacle sévèrement Salah

C’est une sortie qui va faire beaucoup de bruit en Égypte et Hossam Mido le sait très bien. Mais l’ancien buteur des Pharaons est trop fâché contre Mohamed Salah et les autorités sportives égyptiennes pour se taire. Attention, il n’y a rien de tendre.

Il est connu pour ses frasques, son chaud tempérament mais également son franc-parler. Et même à la retraite, Hossam Mido n’a visiblement rien perdu de ces caractères qui ont fait de lui une personnalité hors du commun du foot égyptien. Mohamed Salah ne dira pas le contraire après avoir lu la réaction de l’ancienne star des Pharaons sur son absence aux deux derniers matchs des Pharaons en éliminatoires de la CAN 2022. La raison ? Un test positif au Covid-19. Rien d’anormal en cette période pandémie.

Des sanctions réclamées contre Salah

Sauf que la star des Pharaons a chopé le virus après avoir participé au mariage de son frère. Ce qui met Mido dans tous ses états. «Personne ne peut dire que Salah n’a pas commis d’erreur. (…) Il aurait dû être sanctionné pour ce qu’il a fait, mais visiblement tout le monde a peur.», pense-t-il. Car pour lui, «Mohamed Salah a fait une énorme erreur en participant au mariage de son frère quelques jours avant le rassemblement avec l’équipe nationale d’Égypte».

Une attitude que l’ex-bad boy du foot égyptien trouve donc irresponsable. Et il n’est le seul à le penser au vu des commentaires qui ont accompagné la vidéo du mariage sur les réseaux sociaux. «Il a fait preuve d’une grande négligence avec les gestes barrière contre le Coronavirus. Résultat, il a été infecté. Sa négligence fait perdre à l’Égypte un joueur très important et il a mis en danger la santé de ses coéquipiers.», regrette-t-il.

La Fédé, le coach et le ministre pas ménagés

Mais l’ancienne star de la sélection égyptienne ne s’en prend pas seulement à Mohamed Salah. Il déplore également «le silence de tous ceux qui sont responsables de cette négligence. Cela confirme que le joueur est toujours au-dessus de l’intérêt de l’équipe nationale et cela va mener à un gros échec», prédit-il, avant de dégainer contre les responsables de la sélection en charge de la sélection nationale.

La Fédé, le staff technique et même le ministre des Sports, personne n’échappe aux diatribes de  l’ex-joueur du Zamalek. «Les officiels en Égypte n’ont pas adressé un seul mot ni un seul reproche à Mohamed Salah vis à vis du mal qu’il a fait à l’équipe nationale. Et je vais nommer le Ministre des sports Ashraf Sobhi, le président de l’EFA, Amr Al-Ganayni, l’entraîneur de l’équipe nationale Hossam Al-Badri, ainsi que le directeur national Mohamed Barakat qui sont tous des froussards et qui ont peur des fans de Mohamed Salah.», affirme le champion d’Afrique 2006. Qui disait que l’habitude est une seconde nature…

Wahany Johnson SAMBOU 

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com